Ibrahima Sory Cissé du PGR écrit au chef de l’Etat et au ministre d’Etat aux Affaires présidentielles (lettre ouverte)

Print Friendly, PDF & Email

S.E.M le Président de la République, chef de l’Etat, Commandant en chef des Forces Armées ;

Monsieur le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale ;

Nous, responsables du Parti Guinéen de la Renaissance (PGR), venons respectueusement, à travers cette lettre ouverte, attirer votre aimable et bienveillante attention sur une situation que nous avons vraiment du mal à passer sous silence, au risque de nous compromettre gratuitement à jamais.

Il s’agit en effet de cette insidieuse et cynique campagne de dénigrement savamment  orchestrée par des personnes qui, pour des raisons inavouables,  semblent avoir délibérément choisi de bâtir leur bonheur sur le malheur de toutes celles et de tous ceux qui ne voient pas les choses de la même façon qu’eux.

S.E.M le Président de la République, chef de l’Etat, Commandant en chef des Forces Armées ;

Monsieur le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale ;

La cible privilégiée de cette campagne n’est autre que le directoire du Parti Guinéen de la Renaissance (PGR). La preuve irréfutable en est qu’en pleine campagne pour les législatives du 22 mars 2020, ces mêmes personnes ne se sont pas gênées pour aller colporter des mensonges, des contrevérités, des ragots, des médisances, des propos malveillants à l’encontre de notre parti, le PGR,  qu’ils vous ont certainement présenté, à tort, comme un parti d’opposition.

S.E.M le Président de la République, chef de l’Etat, Commandant en chef des Forces Armées ;

Monsieur le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale ;

Pour rappel, le Parti Guinéen de la Renaissance (PGR) a été membre à part entière de la première alliance politique du RPG originel, à savoir l’APC (Alliance pour le changement). C’était bien avant 2010. Et entre les deux tours de la présidentielle de 2010, le Parti s’est rangé librement et avec conviction derrière le candidat du RPG, pour la suite que tout le monde sait. Le PGR demeure un parti allié au RPG Arc-en-ciel. Il n’a jamais cessé de poser concrètement des actes politiques allant dans le sens du soutien total et inconditionnel au professeur-président Alpha Condé et au parti présidentiel. Le PGR n’a jamais appartenu à l’opposition et n’est en rapport avec aucun opposant.

S.E.M le Président de la République, chef de l’Etat, Commandant en chef des Forces Armées ;

Monsieur le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale ;

Le PGR a été l’une des rares formations politiques à avoir organisé une conférence de presse (le 20 juin 2019) pour se prononcer ouvertement en faveur d’une nouvelle constitution, un projet porté par la mouvance présidentielle.

S.E.M le Président de la République, chef de l’Etat, Commandant en chef des Forces Armées ;

Monsieur le ministre d’Etat en charge des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale ;

Nous, responsables du Parti Guinéen de la Renaissance (PGR), mettons au  défi tous les partis politiques alliés au RPG Arc-en-ciel ou autres leaders de prouver qu’ils ont fait mieux et plus que ce que le PGR fait et continue de faire loyalement sur le terrain en faveur du Pr. Alpha Condé et au compte du RPG Arc-en-ciel. Le PGR est né du RPG et restera dans ce giron. Le PGR est aussi membre fondateur et acteur actif de la Coordination des partis alliés de la mouvance présidentielle (COPAM). Il n’est ni la propriété d’un leader politique, ni celle d’un lobby, ni celle d’une ethnie, encore moins celle d’une région naturelle.

Ibrahima Sory CISSE

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!