Connect with us

Societé

Imam Badrou de Labé : ‘’aucune prière n’est légale dans une autre langue que le Coran’’ (audio)

La prière dirigée à Kankan, 2è ville de la Guinée, au nord-est du pays, en maninka par l’Imam et célèbre chroniqueur en n’ko Nanfo Ismaila Diaby le jour de laylat al-Qadr continue de polariser tous les débats en Guinée.

Elhadj Badrou Bah, premier imam de la grande mosquée de Labé -principale ville du Foutah Djallon-, interrogé par notre rédaction, déclare qu’aucune prière n’est légale et acceptable si elle n’est pas dirigée avec le Coran’’.

 »Diriger la prière dans sa propre langue n’est pas légal, la prière est légale et acceptable que si elle est dirigée avec le Coran. D’abord la prière est acceptable si elle est composée des sourates comme la Fatiha suivie d’un autre verset. Il n’est dit nulle part que la prière doit être dirigée en arabe, mais plutôt par le Coran. Si c’est n’est pas le Coran même si utilise la langue arabe, ta prière sera erronée, aucune autre langue aussi n’est légale. On ne va dire que la langue arabe est au-dessus des autres langues, Dieu entend toutes les langues, de la manière qu’il entend l’arabe. Mais ce qui reste clair, une prière est légale que si elle est dirigée en arabe, il n’y pas aucun débat sur le sujet », tranche Elhadj Thierno Mamadou Badrou Bah.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé 

620 44 25 83

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
2 Commentaires

2 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    13 juin 2019 at 0 h 49 min

    Le grand Imam El Hadj Badrou Bah de la Sainte Cité de Labé confirme la justesse de la condamnation prononcée par les grands Érudits du Batè et de la Sainte cité de Nabaya contre la déformation injustifiable et inacceptable des fondements de la prière musulmane faite par ce Monsieur Nanfo Ismael Diaby en pleine nuit de Laylatoul Khadre.

    Sur la base de quel principe islamique, ce Monsieur s’est-il permis d’embarquer dans une dérive aussi grave des fidèles musulmans durant l’une des prieres les plus importantes du mois Saint de Ramadan ?

    C’est trop osé et trop audacieux de se permettre de diriger la prière sur une base totalement contraire aux principes sacrés de l’Islam.

    Et c’est pourquoi j’avais dit que j’applaudissais la décision très ferme des Érudits du Batè pour leur rigueur et pour l’honneur de la communauté musulmane de Guinée.

    Il n’y a aucun doute quant au crime commis contre l’Islam en déformant les principes de base de la prière tels qu’ils existent depuis les temps du Prophète Mohammad (Paix et Salut sur Lui) et de ses compagnons.

    Toutes les prières de la communauté musulmane se font sur la base des sourates du Saint Coran en commençant par la Sourate du prologue (la Fathia) et dans une seule langue, la langue Arabe dite par le Coran aux quatre coins du monde. Il n’y a absolument rien à y ajouter et absolument rien à y soustraire.

    Comment la Guinée, reconnue comme terre des plus grands érudits musulmans de l’Afrique de l’Ouest, peut se faire humilier devant la Oumma Islamique mondiale avec une pratique inventée de toute pièce par un individu qui croit que la prière et la religion se dirigent par coup de tête et selon l’humeur de chaque prédicateur ?

    D’Est à l’Ouest de la planète, du Nord au Sud, la Oumma Islamique n’a jamais osé remettre en cause ce que le Prophète (PSL) et ses compagnons ont enseigné aux musulmans en matière d’organisation de la prière sur la base de la parole du Coran. C’est aussi simple.

    Merci au grand Imam de Labé, El Hadj Badrou Bah, et merci aux Érudits du Batè pour la fermeté de leur décision. Que Dieu dans son infinie Miséricorde bénisse la Guinée. Amen.

    • Sylla

      13 juin 2019 at 17 h 34 min

      Argument bullet bidon de ce guide religieux. On sent le brainwashing.
      La question reste encore posée: pourquoi une religion doit elle se composer avec alienation culturelle?
      Pourquoi Dieu qui est omiscient peut il comprendre l’arabe mais pas le Mandenkan?
      Je salue l’acte courageux et revolutionaire posé par le digne fils de l’Afrique Nanfo Ismaela Diaby. Il a ouvert le débat.
      Je reste convaincu que tot ou tard l’Afrique pour son emancipation,sera débarassée de toutes ces religions coloniales qui tourmentent l’âme de l’Afrique. Les Chinois ne sont pas musulmans,ce sont des être authentiques qui ont maintenu leurs coutumes et traditions. Regardez où ils sont aujourd’hui?
      Dépuis que l’Afrique s’est vue imposée ces religions des arabes et des blancs par le feu ets sang,ce continent est agonisant.

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook