Imam Nanfo Ismaël Diaby : ”je continuerai de prier en langue maninka, Dieu même aime ça”

Print Friendly, PDF & Email

Le célèbre imam prédicateur qui conduit la prière en maninka à Kankan, Nanfo Ismaël Diaby reste droit dans ses bottes. Hier, face  la presse, il a assuré qu’il continuera à prier en langue Maninka parce que “Dieu aime ça”. Avant d’indexer “un groupe d’extrémistes musulmans” d’avoir détruit sa mosquée au quartier Bordo.

« Les autorités administratives, religieuses, toutes érigées en défenseurs de la langue arabe, n’ont pas trouvé mieux à faire que de nous emprisonner, mes compagnons et moi, et de cautionner la destruction de mon lieu de culte par des individus, et pourtant la Guinée est un pays laïc. L’article 11 de sa constitution demande à l’Etat de garantir à tous le libre exercice de la profession ou la pratique d’une religion ou d’un culte, nous informons l’opinion publique que nous avons déposé une plainte au Tribunal de première instance (TPI) de Kankan, pour le fait que des individus ont démoli notre lieu de culte, détruit une voiture, et frappé  des membres de ma famille, ainsi que certains de mes compagnon », dit-il en substance.

Alpha Oumar Koita, correspondant à Kankan

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.