Impôts-Kérouané : « au cours de l’année 2022, notre préfecture doit mettre au compte de l’Etat 10 milliards fg » (Directeur préfectoral)

Après deux  mois à la tête de la direction préfectorale des Impôts de Kérouané, Mamady Sagno est sorti du silence pour expliquer les défis qu’il compte relever  au cours de l’année 2022 après plusieurs réformes mises en place. « Ça fait deux mois,  nous sommes là  pour relever les défis. La préfecture de Kérouané, au cours de l’année 2022, doit mettre au compte de l’État une somme de 10 milliards de francs guinéens. Malgré tout, nous allons nous battre. C’est un engagement patriotique, en tout cas, il faut comprendre quand même que nous ravitaillons la préfecture et la commune. Nous avons un guide au niveau des impôts, donc nous comptons vulgariser dans les communes rurales et urbaines », a-t-il déclaré.

Par la même occasion, le directeur préfectoral des impôts de Kérouané a mis un accent particulier sur les difficultés auxquelles il est confronté. « Le paiement est trop de la part des contribuables, les entreprises de la préfecture n’accordent pas d’utilité aux paiements de l’impôt. Nous avons engagé beaucoup de réformes, nous comptons se rendre dans les différentes communes à travers nos agents déployés sur le terrain », martèle-t-il.

La préfecture de Kérouané située à 145 km du centre-ville de Kankan est l’une des préfectures de la république aujourd’hui les abandonnées. Depuis l’indépendance, cette localité n’a jamais connu de bitume, une préfecture qui manque aujourd’hui d’infrastructures routières, énergétiques mais aussi et surtout d’infrastructures scolaires……

Moussa Koutoubou Condé

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.