Incendie de la plantation de Singleton : la CALADESKA désaccuse LABESANYI et appelle à des enquêtes

Print Friendly, PDF & Email

Se prononçant sur les pertes et dommages dont sont victimes des résidents de la Basse Guinée dont l’artiste Singleton tout récemment, la CALADESKA, composée de LABESANYI, l’ADESKA (Association des descendants de I‘Empereur Soumahoro Kanté) et du KAYAANA a tenu ce mardi 10 mai 2022, une déclaration à la maison des journalistes à la Minière.

À cette occasion, la CALADESKA a clamé l’innocence de LABESANYI, accusé d’être responsable de ce dommage. Adressant sa compassion aux différentes victimes, la CALADESKA a condamné toute pratique visant à détruire les biens d’autrui

« La CALADESKA s’insurge et condamne avec la dernière énergie toute pratique visant à détruire pour quelque raison que ce soit les biens d’autrui. Elle invite les autorités à faire des enquêtes pour faire toute la lumière sur de tels incidents. Elle invite également les uns et les autres à la compréhension mutuelle et à des échanges sereins pour trouver un cadre approprié d’entente et de cohabitation à la survenance d’événement inattendu », dit-elle dans la déclaration.

Cependant, Optant pour une approche d’investigation profonde et de suivi évaluation participatif des communautés pour le respect des biens communs et de ceux individuels pouvant être utiles à tous, la CALADESKA « trouve inacceptable, les accusations portées à l’endroit d’un groupe social sans preuve tangible et qualifie cela de source d’incitation à des contestations, base de troubles sociaux. De tels troubles affaibliraient davantage le tissu social fragmenté par les mouvements sociaux et politiques du passé ».

« Il est évident que dans toutes les sociétés, des personnes incontrôlées et malveillantes s’identifiant à une organisation, agissent selon leur propre motivation. Non élucidé, un tel comportement pourrait éventuellement porter préjudice à l’entité. Pour rendre plus objectif ce qui précède, la CALADESKA, tient à préciser à tout un chacun que LABESANYI n’est pas une personne physique, c’est une partie du territoire et de tous ses occupants. Et plusieurs associations de la région se réclament de LABESANYI. Elle reste convaincue que les citoyens parviendront à distinguer l’idéologie de rassemblement que prône cette entité en lieu et place des accusations colportées à l’endroit de tous ses membres », dit la déclaration.

Avec pour but de fédérer toutes les organisations qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs qu’elle, la CALADESKA promet d’œuvrer conjointement avec ses pairs auprès du patriarche Khountiguigbé pour la prise en compte des différentes recommandations de son cadre de concertation, en priorité les différends liés au foncier.

Maciré Camara

628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.