Incendie de Madina- Les larmes de Fatoumata Diallo : ‘’j’avais à peu près 200 millions, mon fils a brûlé, mon mari aussi arrêté’’

Print Friendly, PDF & Email

Samedi dernier, un incendie causé par un transformateur s’est déclaré à Madina école consumant plusieurs boutiques et des camions. Parmi ces boutiques, deux ont été réduites en cendres par le feu.

Fatoumata Diallo, commerçante et propriétaire de ces boutiques a, dans un entretien avec Mediaguinee, parlé de nombreux dégâts enregistrés.

” Nous étions assis dans les environs de 13h quand le transformateur électrique s’est éclaté et le feu s’est ouvert et brûlé toutes nos boutiques. Mon fils qui était à côté a été brûlé au niveau de la tête et il a été conduit à l’hôpital. Tout est parti y compris l’argent et les marchandises. J’avais à peu près 200 millions en liquide sans compter les marchandises”, dit-elle d’une voix abattue.

Pas de perte en vie humaine, mais de nombreux dégâts et arrestations enregistrés. Selon elle, des gendarmes seraient descendus sur les lieux pour interpeller les curieux. Parmi eux, son mari.

« En plus, les gendarmes sont venus arrêtés mon mari et le conduire à la gendarmerie en lui faisant payer de l’argent pour qu’il soit libre. Il n’a rien fait. Il était arrêté là-bas », déplore-t-elle.

Il faut rappeler que les cas d’incendie deviennent récurrents dans le grand marché de Madina, considéré comme le poumon de l’économie guinéenne. Fatoumata Diallo a invité les autorités et personnes de bonne volonté à leur venir en aide.

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.