Incendies criminels des plantations : le ministre Mamoudou Nagnalen annonce des sanctions contre les auteurs

Print Friendly, PDF & Email

Ces derniers temps, des cas d’incendies criminels sont signalés dans plusieurs plantations en Basse-Guinée notamment dans les préfectures de Kindia et Forécariah au grand dam des entrepreneurs agricoles. En conférence de presse ce vendredi 15 avril, le ministre de l’agriculture et de l’élevage a annoncé des sanctions contre les auteurs de ces incendies criminels.

Mamoudou Nagnalen Barry indique qu’une commission mixte créée à cet effet rencontre le procureur général pour prendre des mesures à l’encontre des auteurs d’incendies criminels.

« A date, l’État a créé une commission composée de la gendarmerie, de la police, des eaux et forêts, du ministère de l’agriculture pour combattre ces cas d’incendies. La commission doit rencontrer aujourd’hui monsieur le procureur général pour qu’il instruise encore avec plus de force les procureurs notamment de Kindia et de Forécariah pour prendre beaucoup plus d’attention sur les cas d’incendies. Je peux vous rassurer que le président qui instruit les gens à aller faire de l’agriculture ne laissera pas continuer des choses comme ça parce qu’il apportera tout le soutien qu’il faut à nous, en tant que ministère. Je peux vous assurer que dans les semaines à venir, vous verrez beaucoup d’actions. Rencontrer déjà les victimes les feraient beaucoup de plaisir. Comprendre les raisons de ces cas d’incendies, qu’est-ce qui a motivé ces choses là, c’est déjà une première étape. Ensuite punir les auteurs de ces incendies, je peux vous assurer qu’on va le faire. On ira les chercher, on va les punir et tout le monde sera informé quand on les trouvera. Mais comme tous les cas, ce sont des enquêtes, ça prend du temps. Mais au moins, ça a commencé et ça va se faire », a indiqué Mamoudou Nagnalen Barry.

Sadjo Bah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.