Incident de Tokonou : le BL de Faya Millimouno se prononce…

Print Friendly, PDF & Email

DECLARATION- Le Bloc Libéral (BL) condamne irrémédiablement l’érection de barrages devant le candidat à la présidentielle, Monsieur Mamadou Cellou Dalein Diallo, qui partait pour Kankan, dans le cadre des campagnes présidentielles du 18 octobre courant. Pour rappel, cette obstruction de la Route Nationale R1 a été causée dans la localité de Tokounou, par des personnes vêtues de Tee-shirts jaunes, portant l’effigie d’Alpha Condé ; devant l’indifférence coupable des autorités locales de cette agglomération. Le Bloc Libéral a aussi appris que plusieurs autres candidats se sont vus refusés l’accès à des lieux publics dans le cadre de leurs campagnes. Ces actes des suppôts du régime d’Alpha Condé vont en contresens de l’Article 10 de la Constitution qui garantit le droit de libre circulation à tout citoyen, sur l’ensemble du territoire national. Cet article vaut tout son pesant d’or quand il s’agit d’un candidat à la présidentielle, suivi de son cortège, quelle que serait son origine ethno-régionale ou sa confession religieuse.

Il est établi qu’il y a une corrélation entre l’incident de Tokounou et les discours de campagne d’Alpha Condé, qui visent à attiser les flammes destructrices de l’ethno-régionalisme. Cette litanie de discours de haine, sur des bases subjectives, est reprise par les responsables du RPG, en manque d’arguments pour justifier leur bilan de gestion du pays. Cette approche de communication, genre Radio Mille Collines du Rwanda, créé et élargit l’inimitié entre les militants du RPG Arc-en-ciel, d’une part, et ceux de l’UFDG et alliés, d’autre part.

Le BL est d’avis que ces agissements, qui sont antinomiques à l’esprit républicain, menacent gravement la paix, la cohésion sociale et la stabilité de la Guinée. Pire, ils entament systématiquement le processus de fonte de nos différentes composantes sociales dans le creuset de l’Unité. C’est pourquoi, le Bloc Libéral exhorte l’Etat guinéen, par le biais des Ministères de la justice, de la Sécurité et de la Protection Civile, à assumer leurs missions d’établissement de la justice et de sécurisation des citoyens et de leurs biens.

Pour conclure, le bureau politique nationale du Bloc Libéral lance un appel vibrant à ses militants, ses sympathisants et au peuple de Guinée tout entier à serrer les rangs devant les agissements débridés du RPG aux abois. Le BL enjoint aux Guinéens patriotes à rester unis devant les manœuvres divisionnistes d’un parti, qui est arrivé au soir de son pouvoir.

Fait à Conakry, le 13 octobre 2020

Le Bloc Libéral 

Le Bloc Liberal

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.