Indemnités des anciennes gloires. Bantama clashe Titi : ‘’quel sportif guinéen peut se comparer à Chérif Souleymane?”

Print Friendly, PDF & Email

Le Ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique a apporté jeudi, une précision sur les indemnités forfaitaires accordées aux anciennes gloires des sports et de la culture. Face aux critiques qu’a suscité la liste des bénéficiaires, le département dirigé par Sanoussy Bantama Sow indique que cette indemnité est une sorte de réparation accordée à ceux qui se sont battus pour la nation guinéenne sans aucune récompense.

Qui sont ceux qui se sont bâtis pour la nation sans récompense. Dans un arrêté signé en mai 2020, il est indiqué que cette indemnité n’est accordée qu’à 80 personnes, c’est-à-dire aux anciens sociétaires du Hafia 77 et anciens artistes des ensembles artistiques et orchestres nationaux.

Cette indemnité est de 5 millions de francs guinéens mensuels et ce durant toute la vie de ces anciennes gloires.

L’ancien joueur du syli national Aboubacar Titi Camara, avait sèchement critiqué l’omission de certaines personnes qu’il estime méritants. Répondant à ces critiques le ministre Bantama Sow dit qu’il est inconcevable que quelqu’un soit contre cette indemnité accordée aux anciennes gloires.

“Aujourd’hui, qui peut comparer Souleymane Chérif, premier ballon d’or africain, à un sportif guinéen ? Si on donne 5 millions à Chérif, moi je dis que c’est même insignifiant. Le président Alpha Condé répare ce qu’il n’a pas gâté. Au contraire, les gens devraient féliciter le Ministère et le gouvernement. On a dit que c’est un début, mais ce qui est plus choquant, des gens ont eu la possibilité de faire ce que nous on a fait, ils ne l’ont pas fait, nous on le fait et ils sortent pour dénoncer… Mais ce qui reste clair, nous sommes sur un chemin, personnes ne va nous détourner”, a dit Bantama Sow.

Thierno Sadou Diallo 

+224 662 76 75 74

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.