Connect with us

Politique

Les 20 millions d’Alpha Condé à Labé : le Rpg Arc-en-ciel refuse de reprendre l’argent, dénonçant la manière (PV)

On vous disait récemment que famille d’un ancien du Rpg du nom de Elhadj Silla Doumbouya, décédé le vendredi 08 décembre dernier à Labé, a refusé un geste de 20 millions de francs guinéens du président de la République.  Au dire de madame Kanté Kadiatou Doumbouya, du vivant de son défunt papa, aucune délégation du Rpg Arc-en ciel ne s’est rendue chez lui pour le saluer à plus forte raison lui apporter quelque chose malgré son âge et son engagement connu de tout un chacun à Labé pour l’émergence et la prospérité du Rpg arc-en-ciel dans le Foutah. Alors que Elhadj Silla Doumbouya a vendu ses bœuf et ces terrains pour que le Rpg fonctionne normalement à Labé. C’est pourquoi la famille a adressé une lettre de remerciement au bureau fédéral du parti dans laquelle tous les membres de la famille, de commun accord, restitue le montant (copie lettre et signature de la famille).

Pour ainsi procéder à cette restitution, la famille a sollicité l’appui des huissiers de justice. Donc ce mardi 26 décembre, une opération de restitution qui a débuté à 16h 55 et qui prit fin à 17 heures a été effectuée. Mais selon le procès-verbal de restitution dont copie a été transmise à Mediaguinée, Maitre Cécé Kolié et Mamoudou Baïlo Diallo, huissiers de justice près les juridictions de la République de Guinée, demeurant à Labé se sont rendus au quartier Dow-saré, commune urbaine de Labé pour restituer les 20 millions de fg à monsieur Baba Kouyaté, secrétaire général du Rpg Arc-en-ciel à Labé 1. Selon le document parcouru par Mediaguinee, Baba Kouyaté « a pris connaissance du dossier, s’est abstenu de non seulement prendre le montant mais aussi l’exploit. (Copie document procès-verbal de restitution d’un montant)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Interrogé sur les raisons du refus de récupérer la somme restituée, Baba de répond en ces termes :« Ils ont été très maladroits, c’est le président qui m’a remis l’argent et ça c’est pour la famille. Ils n’ont qu’à donner l’argent aux sages et à eux les sages de ramener l’argent. Mais pourquoi à un huissier de justice ? Est-ce que nous nous sommes passés par la loi pour leur donner l’argent ? Moi je suis le premier responsable du Rpg arc-en-ciel à Labé. C’est la confiance qui fait qu’il (le président de la République, ndlr) m’a remis l’argent pour donner à la famille. Nous avons donné l’argent aux sages, ils peuvent passer par ces sages là pour ramener l’argent, mais pas médiatiser ou aller jusqu’à faire de ça une affaire de justice, comme si l’on me remettait ça je n’allais pas remettre au président. Le président a confiance en moi. S’il envoie l’argent tout de suite là par les sages, il n’y a pas de problème. On a récupéré l’argent, il se peut que le patron dise : si vous en avez besoin, alors utilisez. Nous ne voulons pas que l’affaire soit médiatisée puisque le dont c’est purement social. Donc, si on commence à insulter, moi en tant que premier responsable du Rpg, je préfère récupérer l’argent dans la plus grande dignité, on a donné ça dans la plus grande discrétion, nous voulons récupérer ça dans la plus grande discrétion », affirme-t-il.

A noter que dans l’après midi du samedi dernier, une délégation des responsables religieux conduite par Elhadj Amadou Ly s’est  rendue dans la famille du défunt. Selon Moussa Doumbouya, fils du défunt, ce sage se fait passer pour Elhadj Mamadou Badrou Bah, première imam de la grande mosquée de Labé, menaçant d’isoler la famille sur le plan social au cas où un baptême, mariage ou décès a lieu dans cette famille. Il dit que personne n’ira là-bas pour assister s’ils continuent de refuser de prendre l’argent du président. Pris de peur, il a cherché 30 colas pour demander pardon aux sages. Mais lorsqu’ils ont constaté, via la presse, que celui est entré en contact avec la famille n’était pas avec le petit-fils de Thierno Aliou Bhoubha diyan Elhadj Badrou, ni été mandaté par celui-là, la famille campe sur sa décision et refuse de toucher à l’argent. Selon Kadiatou Doumbouya, après le refus de Baba Kouyaté de récupérer les 20 millions, la famille passera à la vitesse supérieure. Nous y reviendrons.

Tidiane Diallo correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. kaloga

    28 décembre 2017 at 8 h 01 min

    Si tous les actes de non reconnaissances de ALPHA CONDE se passaient officiellement comme tel, je pense que les lecteurs guinéens n’auront plus rien d’autres à lire dans les médias que de remord. J’en ai témoin de quelques familles meurtries dans leur chair et honneur dans la ville de faranah;
    Que ce Mr sache tout n’est pas lié aux élections (période électorale), où il faut oser venir narguer les honnêtes citoyens qui se sont battus corps et âme pour l’instauration de la démocratie d’une part et l’implantation du RPG jusqu’à la dernière sous prefecture du pays.
    Alors , Mr ALPHA CONDE , reste au pays, et vous rendre dans les obsèques de ces braves personnes est plus rentable pour plus d’un million de personne que tes soi disant voyages pour le bien être guinéens et tes 20 millions. L’argent ne fait pas tout, ne ce reste que ta présence ou une délégation, cette famille était honorée.
    Nous allons tous mourir un jour, seul les bons actes qui pèseront sur la balance. cela ne me fait pas dire que tu fais pas du bien , mais un seul acte de ce gens nuire plus autant de biens.
    Mr le president, tu peux laisser maintenant la délégation de te faire représenter dans certains lieux à l’extérieur , pour t’occuper en ce moment à d’autres choses à l’interne; puisque tu as fait ce que tu peux en ce qui concerne la vente de l’image de la guinée. Seulement que les preneurs tardent encore à partager le gâteau entre eux.
    Toutes mes condoléances à cette famille éplorée, que l’âme de leur défunt père se repose en paix AMEN

  2. Je suis fatigue

    28 décembre 2017 at 14 h 51 min

    Nos parents ont ete assassines au cause du porfeeseur mais Dieu est grand de Faranah a Siguiri, de NZerekore a Kissidougou les familles ont ete detruient a sa cause

    • Diakite

      28 décembre 2017 at 17 h 02 min

      Vos analyses, c’est vraiment emouvant. C’est pas a Faranah seulement. Ce boulanger a utilise ces familles comme farine pour faire son pain. Le RPG est le seul parti au monde qui a gagne les elections, mais qui ne gouverne pas. On ne produit que de pains libanais.

  3. Manzo

    28 décembre 2017 at 18 h 19 min

    Le Guinéen a une compréhension atypique de la lutte politique!
    Donc, le pouvoir est un butin qui devrait être reparti entre tous les militants qui avaient mouillé le maillot pour le parti?
    En outre, peut-on récompenser un militant aussi âgé et malade par un poste ou par des sommes d’argent puisées dans les caisses de l’Etat?
    Ensuite,les enfants du défunt qui n’étaient pas des militants du parti,devraient-ils être nommés à des postes de responsabilité par ce que leur papa fut un grand militant du parti?
    Voilà autant de questions logiques que tout esprit sain devrait se poser avant de croire fanatiquement que le militantisme devrait être récompensée par des avantages matériels.
    Ce pays est vraiment triste.Car,toujours c’est une autre preuve pour nous dire que les gens n’arrêtent pas de marcher sur la tête!

  4. Kalo

    28 décembre 2017 at 21 h 57 min

    Mania vous n’avez vraiment. Compris le sens de l’intervention des lecteurs d »Une part et de l’autre part la réaction de la famille du défunt de l’autre part.
    Pourquoi, puisque cette famille je veux bien dire les enfants du défunt ne demande rien d’autre que le social. C’est à dire depuis la mort la mort du père de familleauxukn membre de RPC de près ou de loin n’a eu l »dee de présenter ne se reste la solution d »usage ou un courrier ou courriel au nom de soln Chef suprême. Il faut pas voir la le côté matériel partout juste le côté humain il faudrait pour soulager les coeurs de la famille endeuillées. Mais non , il se présente avec une liasse de billets après pour venir les narguer comme ils ont l’habitude de faire avec les gens qui se sont vendus aux diables. Mais ils ne savent pas que la conscience des hommes dignes ne s’achètent pas.
    Mr Manza ces gens là n’ont pas de coeur qu’on doit les supporter. Ils guettent que les période électorales pour faire les porte à portes puis après les victoires ils ne se rendent même pas compte de qu’elle comme même ils ont voté. Alors pour les gens qui marchent sur leur tête ce so r ceux qui sont toujours au même niveau de vie et qui ne font pas d’analyse subjective sur les situations actuelles ou passées afin de se procurer des moyens appropriés d’un avenir meilleur. Donc ces qui font ça ne marchent sur leur tête mais ils reflechissent bien .
    Alors moi en tout cette facile n’est pas matérialiste elle ne demande jusque là compassion sociale..
    Ce qui vous a choqué c’est l’officialisation et la médiatisation de cette affaire. En tout cas ils ont bien fait.

  5. Diakite

    29 décembre 2017 at 10 h 40 min

    Une lutte politique cache toujours une lutte d’intérêts. Les retombées c’est ici. On prit pour rentrer au paradis, la politique on l’a fait pour en bénéficier les avantages ici bas. Pas l’au-delà .

    • Diakite

      29 décembre 2017 at 10 h 46 min

      Cest pas une lutte démocratique. Et nous ne sommes pas en système communiste. Cest le capitalisme. Les gratte-ciels qui pullulent partout à Conakry ne sont pas par les opérateurs economiques, mais les caciques du pouvoirs, dont la plupart sont des anciens dignitaires du régime défunt. Quelle leçon veux tu nous donner en démocratie.

  6. Denise

    29 décembre 2017 at 13 h 58 min

    Si le professeur battit le pays, c’est pour tous les guinéens y compris ceux qui l’ont aidé ou pas. Il faut pas attendre un intérêt particulier ou personnel comme guise de récompense sous prétexte qu’on a aidé un politicien. Sinon cette aide n’n’était pas de l’aide mais un investissement à long ou court terme avec grand INTÉRÊT

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter