Connect with us

Politique

Fodé Oussou sur l’adresse à la Nation du chef de l’Etat : ‘’ce discours n’apporte rien. Chaque année, c’est le même discours’’

Le discours à la nation du président Alpha Condé à l’occasion du nouvel an n’enchante pas le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Fodé Oussou Fofana, également président du groupe parlementaire les libéraux-démocrates, joint hier mardi 1er Janvier, a réduit ce discours d’Alpha Condé au néant, pointant un manque de contenu nouveau.

‘’Ce discours n’apporte rien.  Chaque année, c’est le même discours.  La spécialité du président, ce sont les promesses. Il parle des routes et pourtant il ne connait jamais l’état des routes. Quand vous lui dites quel est l’état de la route Forécariah-Conakry ? Il ne connaît pas.  Conakry-Kindia, il ne connaît pas, il n’a jamais pratiqué ces routes depuis qu’il est président de la république. On ne l’a jamais même vu monter dans une voiture pour aller à Forécariah, il est toujours dans l’hélicoptère parce qu’il a l’impression que les problèmes de la Guinée sont dans le ciel. Les problèmes de la Guinée sont à terre, le président de la république a eu la spécialité de faire des voyages dans les avions, il est loin des réalités. Aujourd’hui, personne ne croit en ses promesses, si vous voyez le nombre de promesses qu’il a tenues, rien n’a été respecté. Il faut que le président de la république comprenne que le niveau de vie du Guinéens ne s’est jamais aussi dégradé comme maintenant’’, fulmine Dr Fofana.

Poursuivant, Fodé Oussou a évoqué l’affaire des produits pétroliers qui ont connu la semaine une baisse légère des prix et la grève des enseignants.

« A la fin de son mandant, il n’a tenu aucun discours qui peut rassurer le peuple de Guinée. Il a eu deux mandats qui ont été un gâchis, il aurait dû diminuer le prix du carburant pour les Guinéens. La crise dans l’éducation, le gouvernement est incapable de régler cette affaire, la majeure partie des enfants ne vont pas à l’école, c’est cela la vérité. Aujourd’hui, s’il y avait eu un dialogue s’insère, on aurait dû régler cette affaire. C’est la responsabilité du gouvernement d’appeler les gens autour de la table pour leur dire ce qui est possible et ce qui n’est pas possible’’, a-t-il indiqué.

Mohamed Cissé

623-33-83-57

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    2 janvier 2019 at 19 h 18 min

    Chacun pourrait dire ce qu’il veut du bilan du Président de la République dans ce pays. Tant pis.

    Pour nous, en 8 ans, il a été capable de battre tous les records historiques en termes d’investissements publics et privés depuis plus de 100 ans, et dans tous les secteurs clés du développement économique et social de ce pays.

    Alpha Condé est de toute évidence notre Franklin Roosevelt, et l’histoire le retiendra pour lui. Sommes fiers de son bilan économique tres robuste. C’est l’essentiel.

    De toutes les façons, les élections législatives arrivent sous peu, même si vous n’en faites pas cas, Monsieur le Député. Absolument rien n’est exclu Cher frère Dr. Oussou Fofana dans le sprint législatif qui s’annonce en 2019.

    Beaucoup risquent d’être désagréablement surpris par les résultats qui sortiront de la prochaine élection Législative.

    Je vous suggère le calme et la prudence dans la communication publique, parce que j’ai l’intime conviction que tout pourrait changer dans le prochain Parlement, dans un sens comme dans l’autre.

    La politique dans ce pays, est une affaire d’anti-cartésiens sans état d’âme, et non de cartésiens. De cela, vous pouvez être sûr Cher Frère.

    L’on ne parle jamais à une fontaine comme si l’on ne va jamais boire de son eau.

    Wait and see.

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter