Connect with us

A la Une

Sortie de l’ambassadeur russe sur l’alternance en Guinée : l’opposition va saisir Moscou (Cellou Dalein)

Les propos tenus hier mercredi par l’ambassadeur russe en Guinée Alexandre Bregadze lors de la présentation des vœux de nouvel an au chef de l’Etat sur l’alternance en Guinée continue de susciter des réactions au sein de la classe politique du pays.

L’opposition républicaine, à sa tête Cellou Dalein Diallo, qui était en réunion ce jeudi, 10 janvier a qualifié les propos du diplomate russe d’ingérence dans les affaires intérieures de la Guinée.

«Par rapport à la déclaration de l’ambassadeur russe, nous avons déploré une prise de position partisane de la part d’un diplomate. C’est une ingérence dans les affaires intérieures de la Guinée. Il s’est porté défenseur d’un troisième mandat, il s’est porté défenseur de Monsieur Alpha Condé. Il a été sans doute manipulé par Monsieur Alpha Condé lui-même. Nous savons qu’il est le représentant d’une grande nation, d’un grand pays qui a participé activement à la décolonisation du continent africain et qui a eu une relation exemplaire avec la Guinée dans le respect du principe de non-ingérence dans les affaires intérieures. Donc, nous pensons qu’il ne tient pas cette position du gouvernement russe, nous sommes aussi convaincus qu’il ne tient pas cette position des autres ambassadeurs parce qu’il est le doyen du corps diplomatique et consulaire accrédité en Guinée et que lui-même il n’a pas suffisamment réfléchi », a dit Cellou Dalein Diallo au QG de son parti à Conakry.

Cette semaine, à l’occasion de la présentation de vœux de nouvel du corps diplomatique accrédité en Guinée au président Alpha Condé, l’ambassadeur russe en Guinée a souligné que la Constitution n’est ni dogme, ni coran, ni bible et que cette constitution doit s’adapter à la réalité et non l’inverse.

Plusieurs observateurs ont estimé que cette sortie est un soutien à un troisième mandat pour Alpha Condé.

Cellou Dalein et ses pairs demandent aux autres ambassadeurs de prendre position par rapport à ce discours de l’ambassadeur russe.

« Nous demandons aux autres ambassadeurs de prendre quand même position parce que l’ambassadeur russe a parlé en leurs noms. Nous allons aussi essayer de saisir le gouvernement russe pour faire état de cette prise de position qui ne convenait pas et qui est contraire aux traditions du gouvernement russe dans ses relations avec les pays africains en particulier avec la Guinée », a ajouté le chef de file de l’opposition guinéenne.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter