Connect with us

A la Une

Siège du Pedn : une rencontre des ténors de l’opposition sans Cellou Dalein Diallo

Des ténors de l’opposition guinéenne, à leur tête Sidya Touré de l’UFR étaient réunis ce mardi au siège du Pedn de Lansana Kouyaté à Ratoma. Objectif, échanger sur la vie nationale.

Selon une source proche de l’UFR, ces leaders composés entre autres de Sidya, Ousmane Kaba du Pades, Bah Oury de l’UFDG Renouveau, François Bourouno du Pedn ont longuement échangé sur la situation nationale en vue de la création d’une coalition forte de partis d’opposition.

Cette rencontre arrive alors que les Guinéens s’apprêtent à retourner aux urnes cette année pour les législatives et l’an prochain pour la présidentielle.

Noumoukè S. 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

0 Comments

  1. CONDÉ ABOU

    15 janvier 2019 at 21 h 26 min

    Voilà pourquoi, je peux vous garantir qu’ils ne s’entendront jamais dans ce pays, sur un programme politique commun, même à minima.

    Et il en sera ainsi jusqu’à la prochaine présidentielle. C’est tant mieux pour le pouvoir qui en fera son pain béni, puisque c’est cela l’agenda classique de l’Opposition Guinéenne, connu de tout le monde : les questions d’ego et toujours les questions d’ego.

    Ceci dit, qu’El Hadj Cellou Dalein Diallo participe ou pas à une concertation avec les autres poids lourds de l’Opposition, peut-il compter sur les manifestations de rue pour forcer son destin politique en Guinée ? Je crois que ce serait la plus grave erreur stratégique et politique de sa part.

    La seule chose que je me permets de demander avec insistance particulièrement au Président de l’UFDG, c’est d’abandonner définitivement les manifestations de rue dans ce pays. Pourquoi ?

    D’abord parce qu’il peut gagner le moment venu, sans forcément passer par les manifestations de rue trop ruineuses pour le pays. Cela est bien possible.

    Ensuite, parce que tout le monde en souffrira inutilement, à commencer par lui-même, puisque c’est son image politique dans l’opinion publique générale, qui continuera de se dégrader chaque jour un peu plus, et pour très peu de résultats par rapport à l’essentiel, à savoir la conquête du pouvoir.

    Les manifestations de rue, surtout dans le désordre que tout le monde connait quand elles se passent, ne feront aucunement que Cellou Dalein Diallo soit assuré de devenir Président de la République en Guinée.

    En bon croyant, elles ne peuvent absolument pas changer le destin que Dieu a écrit pour lui.

    Il ne sert à absolument rien du tout dans ces conditions, d’empêcher l’actuel locataire du Palais présidentiel de profiter de toutes les immenses opportunités d’investissement afin de lui permettre de construire tranquillement, les bases fondamentales du développement économique et social du pays.

    Sinon, ceux qui viendront après le Président Alpha Condé, ne gouverneront que le chaos et la haine impitoyable. Dieu nous en préserve.

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter