Connect with us

Politique

Tos élu maire de Matoto: « cette élection, nous allons l’attaquer, c’est le secrétaire général qui a convoqué les conseillers et non le ministre’’ (Fodé Oussou)

Fin du suspens dans l’élection de l’exécutif communal de Matoto, ce jeudi. Le candidat du RPG Arc-en-ciel, Mamadouba Tos Camara a finalement été porté à la tête de cette plus grande circonscription du pays avec 30 voix sur 45 conseillers élus. Un vote qui a été sans surprise boycotté par l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo.

Joint par Mediaguinee, le premier vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana a fustigé le déroulement de cette élection dans la commune de Matoto, avant d’annoncer que d’ici à demain, son parti va attaquer cette élection en invalidation auprès du tribunal de première instance de Mafanco.

« La presse n’était pas là. Personne ne peut dire aujourd’hui le nombre de personnes qui était dans la salle, personne ne peut dire le nombre de procurations qu’ils ont envoyées. Mais il reste entendu qu’en ce qui nous concerne cette élection de Mamadouba Tos Camara ne nous fait ni chaud ni froid parce qu’elle ne s’est pas passée dans les règles, dans le fond et dans la forme. C’est le secrétaire général de la commune de Matoto qui a convoqué les conseillers. Et la loi est très claire, la tutelle ce n’est pas le secrétaire général, c’est le ministre. Donc pour nous, cette élection est nulle et de nul effet« , a dénoncé Elhadj Fodé Oussou Fofana.

« Nous allons commettre nos avocats. Et mettre la justice guinéenne à l’épreuve, parce que nous allons attaquer cette élection en invalidation auprès du tribunal de Mafanco. On a tous les arguments pour invalider« , ajoute-t-il.

S’agissant du refus d’accès à la salle des journalistes lors du vote, Dr Fodé Oussou de déplorer: « je suis désolé, la presse guinéenne puisque la dernière fois elle a relayé ce qui s’est passé, cette fois-ci, elle a été empêchée de rentrer dedans. Donc personne ne peut vous dire le nombre d’électeurs qui étaient présents et le nombre de procurations qu’ils ont eu à fabriquer entre eux là-bas. C’est la honte, c’est la risée du monde. Cela veut dire qu’aujourd’hui encore la république est humiliée, la Guinée est humiliée. Et le président Alpha Condé vient encore d’humilier sa gouvernance à travers Bouréma Condé. S’ils étaient sûrs, qu’il y avait ce nombre dans la salle, ils devraient laisser au moins la presse couvrir, c’est le minimum ».

Plus loin, d’enfoncer le clou: » C’est une élection Rpg pour installer Mamadouba Tos Camara en violation de toutes les règles. Et croyez- moi, d’ici à demain matin, cette élection va être attaquée à l’annulation« .

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. Concepteur

    7 février 2019 at 20 h 03 min

    Mon frere c’est de peine Perdue, vous aviez demontrèr au peuple de quoi vous êtes capable, decçu

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter