Connect with us

Politique

Election de Tos : ‘’on ne peut pas empêcher la vie de tourner à Matoto’’ (Dansa Kourouma)

Le président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG), Dr Dansa Kourouma a confié vendredi à Mediaguinee qu’’’on ne peut pas pénaliser les populations de Matoto parce que politiquement, ça ne va pas’’. Cette déclaration fait suite à l’élection jeudi du candidat du Rpg Arc-en-ciel Mamadouba Tos Camara à la tête de la plus grande commune de Conakry. Une victoire contestée par l’UFDG, principal parti de l’opposition qui crie à un hold-up électoral.

« (…) Je ne suis pas membre d’un parti politique qui était intéressé directement par le contrôle de l’exécutif communal. Loin sans faut. Les candidats indépendants qu’on a soutenus non pas eu la position qui leur permettait d’occuper la commune. Donc,  je fais une analyse impartiale, en tenant compte de ce que j’ai comme information. Je n’étais pas présent dans la salle hier. Mais la première hypothèse c’est est-ce que tous les 45 conseillers élus de Matoto ont reçu une notification formelle qu’ils devraient avoir hier, je veux parler du 07 février 2019, l’assemblée pour la mise en place du conseil de l’exécutif communal de Matoto ? Si l’autorité communale (secrétaire général) et le Ministère de l’Administration du territoire peuvent certifier qu’un courrier est parti après l’arrêt de la Cour suprême pour les informer que la mise en place de l’exécutif communal devrait intervenir hier [jeudi, alors l’assemblée avait le droit de siéger. Même si politiquement l’Ufdg a le droit de venir ou de ne pas venir. Mais ce n’est pas un droit de l’ufdg, mais celui des conseillers de l’ufdg, qui ont, une fois, été élus », a déclaré, Dr Dansa Kourouma.

La deuxième chose, ajoute-il, est-ce qu’il y avait minimum dans la salle de 25 conseiller ? Parce que pour que l’assemblée puisse siéger valablement, il faut que le quorum soit atteint. Si le quorum était atteint soit par les présences physiques ou au prorata des procurations, l’assemblée pouvait bel et bien siéger et délibérer. Et le contenu de cette délibération, individuellement, les conseillers ne sont pas obligés d’accepter. Ceux qui ne sont pas d’accord sur la régulation de cette opération doivent saisir les cours et des tribunaux. Le droit de recours est permis sur tout le long du processus électoral ou carrément empêcher la tenue de l’assemblée. Ça pouvait se faire dans la salle, on présente des exceptions ou des problèmes qui peuvent remettre en cause la qualité de l’assemblée de siéger. Comme ça s’est passé lors de la première élection. Une personne a fait irruption pour empêcher le décompte des voix. Ce sont  des moyens qui sont utilisés en politique pour ne pas que les choses se passent politiquement tels que nous ne voulons ».

Plus loin, de rappeler: « Et nous d’abord, nous remettons en cause le code électoral actuel qui ne permet pas à la Guinée d’avoir un processus électoral transparent et accepté. Il faut le réviser. Il faut que les partis politiques arrêtent la compromission, on ne peut pas gouverner un pays dans la compromission politique. Les lois sont au-dessus de la politique. Mais ici ce sont les politiques qui sont au-dessus de la loi, il faut que ça change ».

 » Je demande aux partis de saisir le tribunal s’ils ne sont pas d’accord sur le contenu des élections. Mais de s’abstenir de tout cas de violence. Pourquoi? Parce qu’on doit tourner la page de ces élections et permettre aux citoyens de Matoto de vaquer à leurs activités et d’amorcer un élan de développement pour cette grande commune, qui est la plus grande de ce pays. On ne peut pas pénaliser les populations de Matoto. On ne peut pas empêcher la vie de tourner à Matoto parce que politiquement ça ne va pas. Ils faut qu’on comprenne que la vie politique est organisée pour permettre aux citoyens d’être protégés dans leurs activités socio-politiques et économiques », a-t-il lancé.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

 

 

 

 

 

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter