Connect with us

Politique

Matoto/ Kalémodou : ‘’les jeunes voulaient chicoter les gendarmes et les policiers’’

Le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ne s’avoue toujours pas vaincu à la tête de la Mairie de Matoto. Ce samedi 9 février, lors du rassemblement hebdomadaire des militants de son parti, Kalémodou Yansané a expliqué pourquoi lui et ses hommes ne sont pas venus à l’élection qui s’est tenue le 7 février dernier.

« Le général Aliou Condé vous a dit pourquoi on n’est pas venus au vote, c’est simple.  Parce que j’ai envoyé une lettre au ministre Bouréma Condé en tant que maire de Matoto pour lui dire que nous sommes prêts à participer à l’élection si c’est pour élire les vice maires, il se permet de me répondre que je fais usurpation de titre, mais c’est lui qui fait usurpation de titre parce qu’il s’est permis d’annuler une élection mais il n’a pas eu l’honnêteté,  le courage de dire que c’est un militant du RPG qui a déchiré les bulletins, c’est une malhonnêteté de sa part », a-t-il dit avant de prévenir que le ministre de l’administration sera responsable de ce qui va arriver en Guinée.

«Si le gouvernement ne prend pas ses dispositions pour rétablir l’ordre, c’est Bouréma Condé qui sera responsable de tout ce qui peut arriver en Guinée. Comme il ne veut pas la paix, il n’écoute pas les sages, ils vont écouter satan. Mais chaque chose a une limite », a prévenu le vice-président de l’UFDG.

Par ailleurs, il a révélé que ses militants étaient prêts à venir empêcher l’élection du maire de Matoto qui se tenait dans l’enceinte de l’Etat civile de cette commune

Avant-hier, l’honorable Djessira Traoré était à la maison, il a fallu beaucoup de médiation pour calmer les jeunes qui voulaient en découdre avec ‘’les voleurs’’.  Il a fallu la force de Hadja Djessira pour calmer les jeunes qui voulaient chicoter gendarmes et les policiers », a-t-il révélé.

 Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter