Connect with us

Societé

Barrage de Koukoutamba : ‘’d’ici au 20 mars, le nom de la société adjudicatrice sera dévoilé’’ (député Tougué)

D’ici au 20 mars prochain, le nom de la société adjudicatrice des travaux de construction du barrage hydroélectrique de Koukoutamba [pour un montant de 990 millions d’euros], dans la préfecture de Tougué sera dévoilé. Cette information a été donnée lundi par le député uninominal de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg), Dr. Alpha Mamadou Baldé, dans une interview accordée à Mediaguinée. En plus de ce barrage hydroélectrique, poursuit-il, les travaux de construction de la route Labé-Tougué vont aussi bientôt commencer.

« Le bitumage de la route Labé-Tougué-Dinguiraye est en bonne voie, d’ici le 20 mars nous allons apprendre, et même être témoins des différentes signatures des contrats d’attribution des marchés et tout ce qui s’en suit. Parce que les sociétés avaient soumissionné depuis mars, avril 2018, il y a eu l’évaluation des offres, une attribution de marché, il y avait eu des contestations, mais Dieu merci nous sommes vers la fin. Donc le 20 mars on va entendre officiellement, qu’elle est la société qui va être chargée de construire le barrage. Donc, ce sont des projets d’envergure qui vont bientôt commencer à Tougué. Il faut que les jeunes se préparent pour y participer », dit l’élu uninominal de Tougué.

Koukoutamba, d’une puissance estimée à 280,9 MW est sur le Bafing en territoire guinéen à 150 km en amont de la frontière séparant la Guinée et le Mali.

A travers le barrage de Koukoutamba, l’OMVS compte « valoriser l’ensemble de son potentiel hydro-électrique dans les 10 ans à venir parce que si nous ne le faisons pas le déficit énergétique qui est très fort dans nos pays va s’accroître », avait  déclaré Hamed Diane Semega, le Haut-commissaire de l’organisation sous-régionale.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

 

 

Continuer la lecture
1 Comment

1 Comment

  1. CONDÉ ABOU

    12 février 2019 at 13 h 48 min

    L’Honorable Député de Tougué a dit vrai et il y a toutes les raisons de croire que le projet Koukoutamba entrera dans sa phase décisive sous très peu de temps.

    Les conclusions de l’OMVS se trouvent sur Mondafrique.com sous la signature de Nicolas Beau, un éminent journaliste, ancien du Monde, de Libération et du Canard Enchainé, actuellement Professeur à l’Institut du Maghreb à Paris. Il est aussi auteur de plusieurs livres.

    Tout le retard sur le développement de ce projet, a été provoqué par une bagarre entre deux entreprises Chinoises qui s’affrontaient dans l’attribution du marché (Sinohydro et CGGC). La troisième entreprise Chinoise avait déjà jeté l’éponge, la CWE, au regard des résultats de l’évaluation des offres.
    En fait, en exécution des instructions du Conseil des Ministres de l’OMVS, datant de 2015, le mode de mise en œuvre du projet choisi, est celui du mode EPC avec apport de financement.

    En d’autres termes, l’option de réalisation du projet est celle de la construction clés en main avec apport de financement : l’entreprise en charge des travaux apportera également les financements nécessaires. Ceci explique qu’aucun accord de financement n’est signé à date.

    Cette formule inédite a été choisie par les Etats membres en raison de l’ampleur du financement à mobiliser, mais également de l’envergure de l’ouvrage à construire qui sera le plus grand dans l’espace OMVS en termes de dimensions et de productible d’énergie hydroélectrique.

    La sélection de l’entreprise pour le projet Koukoutamba, a duré deux ans, avec l’appui d’un Ingénieur conseil de notoriété internationale (Tractebel), un suivi de proximité par les Etats membres de l’OMVS et le tout couronné par des délibérations d’une Commission régionale des marchés regroupant pas moins de 27 experts de ces Etats.

    Cependant, en dépit de ces garanties de transparence et d’équité, l’entreprise China Gezhouba Group Co. Ltd (CGGC) a adressé à l’OMVS, un recours gracieux par lettre datée du 18 avril 2018. En réponse, l’OMVS, a confirmé les résultats de l’évaluation de la Commission régionale des marchés, qui ne classe pas l’entreprise Chinoise CGGC en tête.

    Toujours selon le papier de Nicolas Beau, contrairement aux allégations de CGGC, ces résultats ne découlent nullement d’une erreur de calcul. Ils ont été obtenus en application des principes indiqués dans le Dossier d’Appel d’Offres (volume 0 « Instructions aux soumissionnaires ») qui intègrent l’application de la formule de calcul à l’évaluation des offres technique et financière.

    Ainsi, la proposition la moins disante a été déterminée sur la base de ce qui suit, nous citons : « L’Offre évaluée la moins disante sera celle qui aura proposé la meilleure note financière parmi les propositions techniques jugées acceptables … ».

    AU FINAL, QUEL EST LE RESULTAT DE L’EVALUATION DES OFFRES DU PROJET KOUKOUTAMBA ?

    Selon l’OMVS citée par Nicolas Beau, l’évaluation des offres a été menée par des experts des 4 pays membres de l’OMVS. Les résultats ont été démontrés puis validés en séance de la Commission régionale des marchés. Il ressort de cet exercice que :

    • le marché a été attribué à l’entreprise Sinohydro pour un montant total de 812.798.559,01 USD (et non 999.000.000 USD) et un délai d’exécution de 49 mois ;
    • le montant évalué de l’offre de l’autre entreprise Chinoise concurrente et qui est à la base des contestations, la CGGC, est de 805.888.898,14 USD pour un délai d’exécution de 58 mois ;
    • la différence de prix est de 6.909.660.87 USD.

    La société Sinohydro propose un délai de 49 mois soit 9 mois de moins que sa concurrente, la CGGC et, en application de la formule PVE (Prix de Vente de l’Energie), l’offre de Sinohydro est ressortie comme la plus avantageuse.

    Je trouve que ce projet est une excellente opportunité pour la Guinée, après le retour du pays au sein de l’OMVS.

    Sincères félicitations au Président de la République le Pr. Alpha Condé, au Gouvernement et à l’ancien Commissaire de l’OMVS, Mr, Kabiné Komara. Dieu merci, et prions tous pour le développement rapide du projet Koukoutamba.

    Bonne journée de Mardi chez vous.

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter