Connect with us

Societé

Campagne de don de sang dans les universités : les ministres Mouctar Diallo et Yéro Baldé donnent le coup d’envoi à Gamal  

Dans le but de sauver des vies, le Ministère de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, en partenariat avec celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le centre national de transfusion sanguine, a procédé, ce mercredi à l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry au lancement officiel de la campagne de don de sang dans les différentes universités du pays.

A l’occasion de cette première journée, les ministres de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Yéro Baldé ont eux-mêmes fait don de leur sang. Tout en invitant les étudiants à faire autant.

Selon le ministre de la jeunesse, ‘’c‘est un partenariat entre le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, le Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et  le centre national de transfusion sanguine. Nous avons initié une campagne de don de sang, c’est pour lancer un appel à l’ensemble des citoyens de la population guinéenne de donner leur sang pour résoudre ce problème criard de déficit de sang dans nos hôpitaux ».

A cause du manque des poches de sang dans nos hôpitaux beaucoup de gens meurent, poursuit le ministre Mouctar, « il y a beaucoup de malades qui ont besoin du sang. C’est pour cela, étant des ministres citoyens, étant un gouvernement citoyen nous avons commencé cette campagne par l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry .Vous avez constaté, le ministre Abdoulaye Yéro Baldé et moi-même, nous avons commencé avec des étudiants ici à l’université à donner de sang, c’est non seulement pour résoudre le problème grave de déficit des poches de sang dans nos hôpitaux. Donc pour sauver des vies humaines. Mais aussi donner l’exemple ».

Plus loin, de souligner : » Et nous allons continuer après cette université. Nous allons aller dans d’autres universités, mêmes en dehors de Conakry. Et nous sommes satisfaits aussi de constater une forte mobilisation des étudiants, du corps enseignant, de l’administration universitaire entrain de participer, ça montre que la jeunesse guinéenne au-delà de tout, est faite de citoyens qui contribuent à aider les autres ».

Pour sa part, le ministre Abdoulaye Yéro Baldé a d’abord salué cette initiative du Ministère de la Jeunesse, avant de mentionner : « Je crois que chaque citoyen doit pouvoir donner son sang au moins une fois par an pour que dans nos hôpitaux les Guinéens ne meurent pas par manque de sang. J’encourage aussi les étudiants qui ont fait le déplacement et qui ont posé cet acte citoyen ».

Par ailleurs, le directeur général du centre national de transfusion sanguine, Dr Haba Nyankoye Yves de faire remarquer : « nous couvrons l’ensemble de la population guinéenne. Pour couvrir l’ensemble du pays en une année, il faut au minimum 110 mille dons. 110 dons fait 60 mille annuellement ce qui fait un déficit à peu près 40 mille. Les 60 mille dons qui sont collectés, la majorité, ce sont des parents des patients bénéficiaires. Or, ça devait provenir de 3% des volontaires. Voir deux ministres se prêter au don de sang, un acte qui n’est pas suivi par la majorité de la population, va apporter un changement d’attitude pour une grande compréhension des besoins du pays en matière de don de sang ».

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter