Connect with us

Societé

Éducation : le Japon finance 3 projets de construction d’écoles en Guinée forestière 

La résidence de l’ambassadeur du Japon en Guinée sise à Donka a abrité ce jeudi 14 février, la signature des contrats de financement d’un projet de construction ou reconstruction des écoles primaires de Galakpaye, Gkélékpala et Kérédou, en région forestière. La cérémonie a regroupé un parterre de cadres de l’ambassade et membres de l’Association Zéguéta de Galakpaye, porteurs de ce projet.

Après la signature de ces différents contrats intervenant dans l’éducation, la chargée d’affaires de ladite ambassade, Madame Yuko Hotta a souligné la nécessité d’investir dans ce secteur pour faciliter la scolarisation des enfants guinéens.

 »L’éducation, c’est le développement de base pour un pays. L’ambassade a constaté que l’éducation est nécessaire non seulement pour votre pays, mais aussi pour le monde entier.  Nous sommes convaincus, pour que la Guinée soit développée, il faut l’éducation de base et surtout la scolarisation des jeunes filles. Si les filles apprennent beaucoup, elles vont devenir la mère de l’éducation », a-t-elle dit.

Bénéficiaire de ce projet, le président de l’Association Zéguéta de Galakpaye, Pierre Kolié a magnifié la  »bonté » de l’ambassade du Japon pour cette initiative avant d’annoncer que cela poussera les parents à envoyer les enfants à l’école.

 » C’est un sentiment de joie pour toute la population à la base, et surtout l’ONG qui a initié ce projet il y a deux à trois ans. Nous remercions également le gouvernement guinéen qui n’a rien ménagé pour l’évolution des relations entre le Japon et la Guinée. Cela aidera les parents de suivre l’éducation de leurs enfants au bercail », s’est-il réjoui.

Ce projet présenté par les membres de l’Association Zéguéta de Galakpaye, d’un montant de 569 millions GNF permettra la construction de 4 salles de classe avec leurs mobiliers, d’une direction à Galakpaye, commune rurale de Yalenzou, préfecture de N’zérékoré.

Du côté de Gbélékpala, un montant de 610 millions sera destiné au financement de 3 salles de classe avec mobiliers, d’une direction, des latrines et d’un forage.

A Kérédou, le projet est financé à hauteur de 600 millions pour la construction de trois salles de classe avec mobiliers, d’une direction et de latrines dans ce village situé dans la commune rurale de Bowé, préfecture de Yomou.

Il faut noter que depuis le début de ses relations avec la Guinée, le Japon a financé la construction de plus de 1 000 salles de classe sur toute l’étendue du territoire national.

Mohamed Cissé 

+224 623-33-83-57

 

Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Repondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter