Industrie : col. Amara Camara inaugure l’usine de boissons Salam et l’extension des Moulins d’Afrique

Print Friendly, PDF & Email

Le ministre secrétaire général à la Présidence colonel Amara Camara a inauguré ce mercredi, 15 septembre à Sonfonia l’usine de production de boissons Salam et l’extension des Moulins d’Afrique. Il s’agit de deux usines du groupe Sonoco bâties sur une surface de 20.000 m² ayant une capacité de production annuelle de 500.000.000 bouteilles de boissons et 900 tonnes de production de farine de blé par jour.  


Rappelant que la fermeture des frontières avait entraîné des conséquences pour l’économie nationale, Abdoul Karim Diallo a déclaré que l’avènement du CNRD au pouvoir a été un ouf de soulagement car il aura permis la réouverture des frontières avec trois pays de la sous-région permettant ainsi à l’industrie guinéenne de se positionner sur le marché international.

« L’inauguration de nos usines a lieu dans un contexte économique national dominé par l transition ouverte depuis le 5 septembre 2021. Une transition qui a été bien accueillie par le secteur privé en général et suscité beaucoup d’espoirs chez les populations et pour cause : en septembre 2021 trois frontières terrestres avec nos pays voisins étaient fermées avec toutes les conséquences pour l’économie nationale. Il a fallu attendre la transition pour les rouvrir. Pendant ce temps sur le plan régional, l’heure est à la rentrée en vigueur en 2021 de l’accord instituant la zone libre-échange continentale africaine qui ouvre de grandes perspectives pour les industries africaines d’abord. La population de consommateurs africains est estimée à plus de 1.2 milliards, ce qui représente un marché important pour les branches de production. Un marché sur lequel il est à la fois urgent et stratégique de se positionner », a-t-il expliqué.

Poursuivant, il indique que:« les industries de production de boissons Salam et l’extension que nous inaugurons aujourd’hui est le résultat de la vision du leadership managérial de Monsieur Diallo Mamadou Saliou qui est le PDG du groupe Sonoco. L’usine Salam est le tout dernier fleuron du conglomérat de 5 grandes entreprises. Conformément à la vision et la mission du groupe, elle est bâtie sur une surface de 20.000 m². C’est une usine de production de plusieurs boissons à base de concentrés de fruits et de production de jus gazeux en canettes, en bouteilles, ainsi que la production de l’eau minérale simple et eau aromatisée. Le nombre d’emplois créé par cette entreprise est de 300 emplois directs et 1500 indirects. La capacité installée est de 500 millions de bouteilles par an. Le montant d’investissement est de 450 milliards de francs guinéens. Et concernant l’usine de Moulins d’Afrique, on a créé 200 emplois directs et 3000 emplois indirects. Le coût de l’extension est de 220 milliards de francs guinéens, donc pour nos deux investissements c’est un total de 670 milliards de francs guinéens ».


Pour le ministre du commerce Bernard Goumou dont le département a classé au compte de ses priorités le développement des industries agro-industrielles par la création de zones industrielles adaptées, le renforcement du contenu local devrait rendre la guinée un pays compétitif et une meilleure destination pour les affaires.

« L’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine qui permettra la libre circulation des biens et des marchandises exige de se doter d’un secteur de production compétitif pour garantir un approvisionnement stratégique de nos marchandises et accroître nos exportations.
Dans cette perspective, mon Département a programmé dans ses actions prioritaires, durant la période de Transition, le développement des unités agro-industrielles par la création de zones industrielles adaptées, le renforcement de notre contenu local, rendre la guinée un pays compétitif et une meilleure destination pour les affaires.Pour y parvenir, les efforts devront se concentrer sur des facteurs qui influencent la production de manière durable à savoir : une maitrise des coûts des facteurs de production pour améliorer l’offre en quantité et à un prix abordable; la formation du personnel, le renforcement des capacités de gestion et l’innovation technologique pour accroitre la productivité le respect des normes et standards nationaux et internationaux pour une production debqualité », a-t-il estimé.

Félicitant le groupe Sonoco, le représentant du président de la République, le ministre secrétaire général à la Présidence le Colonel Amara Camara a rappelé que l’amélioration des conditions de vie des guinéens a toujours été le crédit du président de la transition depuis son avènement au pouvoir le 5 septembre dernier.

« En prenant les rênes du pays le 5 septembre, le Président de la transition,le Colonel Mamadi Doumbouya a eu un seul et unique crédo, rendre les conditions de vie meilleures pour les guinéens. En le faisant, ça passe bien évidemment par le soutien et l’accompagnement de l’État aux privés, garantir un environnement d’investissement et d’affaires très sécurisé et favorable pour que les investisseurs soient rassurés. Quand ceci est fait, ça créé de l’emploi, quand ceci est fait ça créé de l’alimentation. Et ce crédo là, le Président il y tient, il va le faire. En se faisant les privés auront besoin du soutien des institutions bancaires bien entendu. Vous avez dû remarqué que le 05  beaucoup de mesures sont en train d’être prises pour sécuriser beaucoup d’actions illicites pour que les banquiers que vous êtes vous puissiez travailler dans les conditions sereines et quand cette sérénité est garantie vous pouvez accorder des prêts aux investisseurs et aux industriels tels que monsieur Sonoco. En le faisant également nous voulons aussi que les partenaires de la Guinée, que ça soit des nationaux ou des binationaux continuent à croire que la Guinée depuis 05 septembre a atteint un niveau où le retour n’est plus possible. On regardera de l’avant, on continuera à poser des jalons pour que la Guinée puisse vivre de mieux en mieux et mettre derrière nous les 63 ans qui n’ont pas permis de créer les conditions favorables de vie. En le faisant également le président il en fait comme crédo principal la création d’emplois et la promotion du contenu local,  ceci dans l’intérêt de la Guinée et des guinéens pour que tout ce qui se fait en Guinée ici puisse être fait pour les guinéens », a-t-il déclaré.


Créé en 2004, le groupe Sonoco est le résultat de la réussite de la société guinéenne d’investissement fondée en 1992 par Mamadou Saliou Diallo, Président-directeur Général du groupe Sonoco. Spécialisé dans les services de proximité pour le bien-être des populations, le groupe déploie ses activités sur l’ensemble de la Guinée dans les secteurs de l’industrie, la construction, l’immobilier, le transport, la logistique, le transit et la finance.

Maciré Camara

+224 628 112 098

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.