Info Mediaguinee- Entre deux chaises, l’opposition ira aux législatives (en rang dispersé)

Print Friendly, PDF & Email

Plus de doute. L’opposition plurielle qui a annoncé hier qu’elle ne participera pas aux législatives du 16 février prochain si “les conditions d’un scrutin libre, crédible et transparent” ne sont pas réunies pourrait tourner casaque. Hormis l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré qui est allé très loin dans sa campagne de démobilisation de ses militants, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo se prépare par contre activement. Le choix des candidats se fait avec énergie.

A Kindia, c’est l’ex-maire Abdoulaye Bah qui voudrait prendre sa revanche sur le RPG Arc-en-ciel qui lui a arraché la Mairie. Dans cette principale ville de la Guinée Maritime, l’ambiance a déjà commencé. Le candidat de l’UFDG -considéré comme un concurrent sérieux- est déjà très actif sur le terrain. Dans beaucoup d’autres villes du pays, les candidats de l’UFDG sont connus.

Selon une source proche du principal parti de l’opposition, “Dalein ne laissera pas le pouvoir seul aller aux législatives”. A défaut de les empêcher comme l’opposition plurielle l’a promis, faute de moyens, Cellou Dalein et proches se résigneront à compétir, ajoute un politique.

Plusieurs autres petites formations politiques déposeront sauf dernière décision cette semaine leurs listes à la CENI. Elles sont déjà en pré-campagne. Nous y reviendrons…

Focus de Mediaguinee

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.