Infrastructures routières : le ministre Naïté refuse de comparer la Guinée à la Côte d’Ivoire

Print Friendly, PDF & Email

Selon le ministre des Travaux publics Moustapha Naïté qui était lundi sur Espace fm, comparativement à la Côte d’Ivoire la République de Guinée ne dispose pas des mêmes fondamentaux pouvant lui permettre d’être égale à la Côte d’Ivoire en termes d’infrastructures routières. Même malgré la guerre civile qu’a connu ce pays, le patron du département des travaux publics se refuse de faire une comparaison avec ce pays quant au retard accusé dans la construction des routes en Guinée.

« Intellectuellement on ne peut pas comparer les fondamentaux que nous avons par rapport à ce qui existe déjà en Côte d’Ivoire. Quand vous prenez la Côte d’Ivoire où il a fallu un appel du Président élu pour que tous les bailleurs reviennent encore dans le pays c’est quand même extraordinaire. Et quand on parle d’un pays qui était pointé du doigt comme un narco Etat… vous êtes en train de comparer deux pays dont les fondamentaux ne sont pas pareils. 

Je vous donne un exemple, quand vous avez une entreprise, vous allez à la banque et vous dîtes que vous voulez un million de dollars, la banque est censée vous faire confiance parce que vous venez de créer votre entreprise ? On prête de l’argent à ceux à qui on fait confiance. Il a fallu 4 ans pour asseoir cette confiance-là, il y a eu Ebola aussi 2 ans, c’est aussi ça la vérité, il y a eu 530 jours de manifestations dans ce pays », argumente le ministre. 

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.