Inhumation des victimes des manifs : le Ministère de la Sécurité parle d’un véhicule incendié à Bambéto et d’un PA lapidé

Print Friendly, PDF & Email

Communiqué- Dans la journée du vendredi 06 Décembre 2019, un cortège funèbre dirigé par l’entité appelé FNDC a quitté l’hôpital Sino-guinéen à 12 Heures pour la mosquée de Bambéto sans incident.

Après la prière sur les corps à 14 Heures 20, le cortège a quitté la mosquée pour le cimetière.

Peu avant le passage du cortège funèbre au rond-point de Bambéto, un véhicule de marque NISSAN, immatriculé RC 5746 AO a été saccagé, son occupant a trouvé son salut dans la fuite.

Au moment de l’enterrement, des loubards ont érigé des barricades au carrefour de Bambéto en brulant des pneus.

Au retour de l’enterrement ledit véhicule saccagé a été finalement incendié, et le PA du carrefour Dar-Es-Salam a fait l’objet de jets de pierres par les mêmes loubards sans riposte des forces de l’ordre.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile dénonce ces incidents et appelle au respect impératif des règles par les organisateurs de toutes marches sur la voie publique.

Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.