Initiative Italie-Guinée Business Festival : plusieurs hommes d’affaires et investisseurs italiens en Guinée

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre de son initiative ‘’Italie Guinée Business Festival » prévue à Conakry du 4 au 7 décembre prochain, l’Ambassade d’Italie a organisé mercredi dans un complexe hôtelier de Conakry une rencontre entre des hommes d’affaire italiens et le gouvernement guinéen. Une initiative qui vise à concrétiser la volonté de l’Ambassade italienne d’établir des partenariats concrets avec la Guinée.

Selon l’Ambassadeur d’Italie Livio Spadavecchia, cette rencontre marque le retour de l’industrie italienne en Guinée

« L’Italie sans cette période est en train de développer une action concrète pour inviter ici notre capacité dans plusieurs secteurs dont le secteur technologique. Aujourd’hui, il y a plusieurs compagnies. Il y a une vingtaine de petites, moyennes et grandes, vraiment très grandes compagnies italiennes prêtes à investir, à activer des travaux, réaliser des œuvres, ouvrir des usines, faire de la formation technique, construire des écoles et plusieurs choses. Face à toute cette capacité, on a ici nos amis, nos interlocuteurs qui sont des institutions guinéennes qui sont vraiment les patrons de la maison ici en Guinée avec lesquels on va chercher comment nous pourrons établir des partenariats concrets et donc concrétiser cette capacité face aux besoins du pays, aux besoins de la Guinée », a-t-il affirmé.

Pendant plusieurs heures, des débats intéressants ont eu lieu. La rencontre a réuni plusieurs départements ministériels parmi lesquels le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Mouctar Diallo s’est dit intéressé par ces collaborations.

« Je suis venu participer à cet atelier d’échanges entre la Guinée et l’Italie à travers les investisseurs italiens qui sont là. Nous savons que l’Italie est un grand pays qui offre des opportunités de financement de grands projets, c’est dans ce cadre-là justement que nous sommes là. Nous sommes intéressés par ces collaborations dans le cadre du partenariat public-privé et bénéficier de financements dans le cadre de la réalisation d’infrastructures en faveur des Guinéens. En ce qui concerne le Ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, nous sommes dans une démarche très avancée pour la signature de la convention pour construire d’importantes infrastructures pour la jeunesse guinéenne », estime-t-il.

Visiblement satisfait de cette initiative, Gabriel Curtis, le ministre en charge des Investissement et du partenariat public-privé a dit espérer que ces discussions aboutissent à des accords gagnant-gagnant.

« Ça veut dire que la Guinée attire. Et je suis bien content de voir que des investisseurs italiens s’intéressent à la Guinée. Et la particularité de cette rencontre c’est qu’elle est vraiment axée sur des discussions concrètes et qui prend pour base des projets déjà existants. Donc c’est de voir dans quelle mesure on pourrait pousser pour que cela aboutisse à des accords gagnant-gagnant entre Italie et la Guinée », dit-il.

Ouessou Nabé, conseiller chargé de l’industrie de des PME au cabinet du Premier ministre a confié que « notre pays est un pays très ouvert, nous sommes ouverts aux investissements étrangers. Depuis l’avènement de la troisième République, nous avons mis en place de vastes réformes dans le secteur économique. Des réformes notamment en ce qui concerne le code des investissements très sélectif et je crois que vous aurez l’occasion de prendre connaissance de ce code. Vous avez toutes les opportunités de pouvoir investir en Guinée en toute sécurité. Les capitaux étrangers sont effectivement sécurisés en Guinée par le code des investissements », assure-t-il.

La semaine dernière a eu lieu à Conakry la mission du président des entreprises italiennes de la pêche, qui a signé un important protocole d’entente avec le ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime Frédéric Loua. « Tout cela en confirmation des relations concrètes qui se renforcent de plus en plus entre nos deux pays. Notre souhait est que l’ouverture des chantiers, la dignité du travail…, puissent en elles-mêmes apporter plus d’enthousiasme et donc plus de stabilité à la Guinée et plus de confiance en chaque Guinéen vers un futur qui soit le futur partagé de chacun, pour travailler et créer des familles et pour avancer sur le chemin de la modernisation démocratique du pays », souligne l’ambassadeur italien.

Maciré CAMARA

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.