Inondation à Yimbaya-Tanènè : les citoyens dénoncent le silence des autorités

Print Friendly, PDF & Email

Depuis le début des premières pluies à Conakry, plusieurs endroits au quartier Yimbaya-Tanènè, dans la commune de Matoto sont presqu’inaccessibles à cause des eaux de ruissellement qui occupent une grande partie de l’autoroute fidèle Castro. Interrogés ce lundi 10 août 2020, les riverains empêchés de sortir de chez eux pour mener leurs activités commerciales, ont dénoncé l’inaction des autorités.

Selon Alhassane Bah, vendeur au marché Tanènè : « Depuis trois ans, nous vivons dans ce calvaire à chaque période d’hivernage. Quand il y a inondation, toutes nos activités sont à l’arrêt. Parfois les véhicules font des accidents ici. Car quand il pleut, on ne peut pas faire la différence entre le caniveau et la route. Donc beaucoup tombent dans les caniveaux devant nous ici. » Ajoutant « Nous ne savons pas pourquoi les autorités ne réagissent pas. Depuis très longtemps, nous sommes dans cette situation. Et pourtant tout le monde passe ici. »

De son côté, Kadiatou Labé Bah, vendeuse au marché Tanènè, a lancé un appel aux autorités en ces termes : « Nous interpellons le gouvernement à venir nous aider ici. Nos maris sont décédés, et c’est nous qui nous occupons de nos familles. Donc, c’est le seul endroit où nous pouvons nous débrouiller pour avoir à manger. Pour cela, nous appelons les autorités à nous venir en aide afin que cette partie soit bien faite. »

Il faut noter que ces caniveaux bouchés, ont occasionné plusieurs accidents de la circulation. Des chauffeurs qui n’arrivent pas à faire la différence entre la limite de la route et ces caniveaux, se retrouvent bloqués pour toute la journée.

Mohamed Cissé     

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.