Inquiétant! Pékin s’enfonce de 11 cm par an

Print Friendly, PDF & Email

La capitale chinoise est confrontée à un phénomène inquiétant d’affaissement continu, a rapporté mercredi la RTBF, relayant un article du quotidien britannique The Guardian paru fin juin. La cause mise en avant: le pompage excessif des nappes phréatiques sous des zones en développement. La possible solution: un réseau de canaux pour amener l’eau vers Pékin.

Si la situation environnementale de Pékin est surtout connue à l’étranger pour ses problèmes de smog, il existe une autre menace majeure, souterraine celle-là: la ville “s’enfonce”, explique le Guardian. Une nouvelle étude publiée dans la revue scientifique Remote Sensing et reposant sur des images satellite révèle que des zones de Pékin, comme le district de Chaoyang, s’abaissent de pas moins de 11 centimètres par an.

cCet affaissement représente un danger pour la ville de plus de vingt millions d’habitants, notamment pour ses immeubles, mais il pourrait aussi avoir un impact important sur la circulation ferroviaire. Une étude recommandait déjà en 2015 d’interdire les nouveaux puits à proximité des lignes à grande vitesse pour éviter les déraillements.

Pékin n’est pas la seule ville du monde à connaître ce problème d’affaissement, qu’il soit causé par le pompage ou d’autres facteurs. Ainsi, Bangkok et Mexico s’enfonceraient respectivement de 12 et 28 cm par an.

Avec 7sur7

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.