Insécurité à Kankan : le gouverneur annonce des mesures pour éradiquer le phénomène

Print Friendly, PDF & Email

L’insécurité est devenue aujourd’hui un phénomène récurrent dans la ville de Kankan, 2ème grande agglomération du pays. En l’espace de quelques jours, des hommes armés ont perpétré deux attaques, la première au quartier Salamani où un gérant de bar café a été tué, la seconde au quartier Sinkèfara 2 où ils ont emporté 7 millions et tiré sur un jeune homme.

Pour freiner ce phénomène qui terrorise les citoyens de Nabaya, la première autorité de la région dit avoir pris des mesures conséquentes pour sécuriser les populations.

«​ En synergie avec les agents de sécurité, on a décidé à partir de ce 24 novembre de renforcer la patrouille dans la ville dès 20 heures. Les barrages seront placés au niveau de toutes les entrées et sorties. A partir de 21 heures, tout le monde sera soumis à la fouille systématique et à 00 heure, personne ne doit sortir jusqu’à ce que ces bandits abandonnent ou qu’on mette main sur eux. Après 00 heure, seuls les véhicules qui quittent les autres préfectures pourraient entrer après la fouille. Nous allons échanger avec les hôteliers et toute autre personne évoluant dans les activités noctambules pour expliquer ces mesures. Celui qui ne respectera pas ces mesures verra les autorités en face​ », précise Sadou Kéita, le gouverneur de la région administrative de Kankan.

Reste à savoir si cette batterie de mesures annoncée par Sadou Kéita, aidera à stopper le phénomène et à mettre main sur les présumés bandits.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan.

Tel: 623 77 06 09

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.