Insécurité à Kindia : des bandits de grand chemin mis à la disposition de la justice

Print Friendly, PDF & Email

Interpellés il y a de cela une semaine, plusieurs présumés bandits ont été mis à la disposition de la justice ce mercredi 23 juin 2021.  C’est suite à l’interpellation de deux de ces présumés bandits que les services de défense et sécurité ont pu mettre la main sur quatre autres. Après leur présentation à Conakry, ces présumés bandits ont été mis à la disposition du TPI de Kindia. 

 C’est devant quelques organes de presse de Kindia que ces présumés malfrats au nombre de 6 dont deux femmes ont été présentés.

Interrogé sur les circonstances de ces interpellations, le procureur de la république près le tribunal de première instance de Kindia Amadou Diallo explique. << Il y a de cela deux semaines deux ont été arrêtés au quartier Manquepa  grâce aux renseignements donnés par un citoyen de Kindia, ils ont été interpellés et conduits au PM3. Ils ont été interrogés heureusement ils ont dénoncé 5 autres mais on a réussi à mettre main sur quatre. Un seul a réussi à disparaitre comme un fantôme qui s’évapore mais les recherches sont cours pour le prendre partout où il sera.  Ils ont été mis à ma disposition mais sachez que les éléments essentiels  ont été saisis ici à Kindia.>> .

Poursuivant son intervention, le procureur Amadou Diallo promet la traque contre tout ceux qui causent du tort à la sécurité publique. << Les délinquants ont juré de porter atteinte à la tranquillité publique. Les forces de défense et de sécurité en ce qui les concernent ont juré de traquer ces délinquants, nous aussi, nous avons  juré d’être systématiquement répressif à l’égard de ces délinquants alors, dans ce combat, il ne sera question ni de complaisance ni de moindre repris. Nous nous ferons de cadeau à personnes, toute personne qui se laissera prendre dans des circonstances qualifiées de troubles, des circonstances à l’occasion desquelles des infractions sont commises que cette personne sache, elle ne fera l’objet d’aucune excuse.>> Martel-il

Pour le moment, aucune date n’est fixée pour le procès de ces présumés malfrats.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.