Insécurité à N’zérékoré : vers la mise en place des comités de veille

Print Friendly, PDF & Email

Depuis plusieurs semaines, les citoyens de la commune urbaine de N’zérékoré font face à une insécurité grandissante. Tout récemment, c’est un corps sans vie et ensanglanté avec les coups de paire de ciseau sur son cou qui a été retrouvé au quartier Bellevue, commune urbaine de N’zérékoré, au sud du pays.

Ce qui relance à nouveau cette question d’insécurité qui inquiète la population. C’est dans cette optique que les autorités communales à travers le maire a convoqué les 22 chefs de quartiers pour évoquer le sujet afin de trouver une solution à cette préoccupation des citoyens.

« Il nous arrive de constater que dans certains quartiers, le banditisme refait surface. La dernière fois au quarter Bellevue, nous avons trouvé un corps sans vie avec les paires de ciseau dans le cou et des traces sur le corps. Il y a eu aussi un cas de vol en face de l’école Tipoty et tant d’autres cas de vol », dira le maire.

Pour mettre donc fin à l’insécurité, la première autorité communale décide d’installer les comités de veille dans les 22 quartiers de la commune.

« J’ai demandé aux chefs de quartier d’être vigilants et de mettre à contribution la jeunesse active pour que les patrouilles reprennent. 10 jeunes seront choisis dans les quartiers qui procèderont à des patrouilles nocturnes en collaboration avec les services de sécurité. Ils auront des badges et vont ériger des barrages dans les quartiers pour contrôler les gens », a précisé Moriba Albert Delamou.

Il faut rappeler que cette expérience avait bien réussie dans plusieurs quartiers. Par ailleurs,  ces personnes censées mises en contribution pour la sécurité des citoyens avaient été accusées d’exaction.

Attendons donc de voir la suite

Amara Souza Soumaoro, Correspondant à N’zérékoré

+224 621 94 17 77

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.