Insurrection à Washington : Trump fait de l’Amérique un ‘’pays de merde’’

Print Friendly, PDF & Email

‘’Pays de merde. C’était le répugnant qualificatif que le président des Etats-Unis Donald Trump avait collé aux pays africains selon plusieurs médias. Mais, ce que le monde entier a vécu hier à Washington a donné une autre image de la grande et puissante Amérique : ‘’pays de merde’’.

Narcissique devant l’Eternel, Donald Trump, battu dans les urnes, refuse de concéder sa défaite. Appelant ses partisans –extrémistes- qui lui obéissent au doigt et à l’œil à marcher sur le prestigieux Capitole, le symbole de la démocratie américaine. Sans attendre, ces affidés du président américain, arborant le drapeau confédéré et munis d’armes et d’injures, ont assiégé le Capitole mettant au respect les élus du peuple en scandant : ‘’trahison, vol’’. L’Amérique ‘’sombre’’ sous Donald Trump. La démocratie américaine -vieille de plus deux siècles- assiégée.

Le locataire de la Maison Blanche qui croit encore en ses chances de s’accrocher au pouvoir multiplie les invectives contre ses proches et son propre camp. Son cercle fissuré, le président aux abois plonge l’Amérique dans l’anxiété. Une image de ”république bananière” collée désormais à la première puissance du monde. Elle qui était la boussole du monde perd de ses couleurs. Par la faute d’un homme ayant la boulimie du pouvoir. Les médias égrènent un bilan lourd : au moins 4 morts dans le placard du président républicain.

Joe Biden, le président élu et tous les démocrates du monde ont condamné les agissements d’une autre époque de Trump. Désormais, l’Afrique, l’Asie – berceaux des potentats- comme l’Amérique doivent repenser leur mode d’élection pour éviter des bouffons sans scrupules à la tête des Etats. Trump a foutu la honte à l’Amérique, démoli son prestige. Et lui-même, il achève sa Présidence dans le fossé. Sacré, Trump !

Mamadou Savané

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.