INTEGRA déploie une formation pour 50 bénéficiaires et réunit les acteurs du secteur autour d’une table ronde

Print Friendly, PDF & Email

Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’Union européenne, a organisé un atelier sur la logistique urbaine comme vecteur d’emplois, du 17 au 18 novembre.

Par cet atelier virtuel, INTEGRA veut doter les jeunes bénéficiaires de compétences clés sur les concepts et bonnes pratiques dans la logistique urbaine notamment sur le transport, la livraison, le service clients, la sécurité ainsi que la communication. 

Aujourd’hui, un des enjeux clé de la logistique urbaine porte sur la mutualisation des ressources de livraison. Cette mutualisation devient nécessaire grâce au développement du commerce digital et de l’explosion des livraisons urbaines des ménages. L’impact attendu des nouvelles formes de commerce (en particulier celui du drive) sur les déplacements en ville requiert une nouvelle attitude avec des solutions de livraison adaptées.

C’est dans ce cadre que cette formation en ligne est une aubaine qui permet aux participants de comprendre les stratégies logistiques du dernier kilomètre « utilisation de la méthodologie du dernier kilomètre » considérée comme un véritable vecteur de création d’emplois pour les jeunes.

« Il faut respecter les délais donnés, et avoir une bonne communication avec le client. N’oublions pas qu’au delà du service, l’humain compte, donc souriez» recommande Aichatou Diallo, gérante Afridej et bénéficiaire INTEGRA. »

Al’issue de la formation, une table ronde a été organisée pour échanger sur les enjeux de la logistique urbaine et du dernier kilomètre transformés par le Covid-19. Elle a réuni les acteurs de l’écosystème de la logistique urbaine et d’autres métiers de la supply chain. Elle vise à partager les connaissances afin de progresser dans les solutions pour favoriser la création d’emplois dans ce secteur en pleine croissance.

Pour Mme Halimatou Doukouré, responsable Aramex Guinée, et une des panélistes de la table ronde  « Pour encourager la mutualisation, il faut créer une synergie entre les startups et les grandes compagnies, il y a de la place pour tout le monde », explique-t-elle pour répondre aux préoccupations d’un jeune entrepreneur. 

« Il faut développer des solutions écologiques adaptées aux encombrements dans les grandes villes », ajoute Mr Touré Yaya Logan, DG Fret Air Ivoire, une des panélistes qui rappelle aux entrepreneurs guinéens, l’importance d’évoluer et d’innover tout en respectant les normes environnementale. 

Le programme INTEGRA contribue à amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Initié conjointement par le Gouvernement guinéen et l’Union européenne, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne, notamment à travers le renforcement de l’offre de formation professionnelle, l’amélioration des infrastructures économiques, la création d’emplois durables et la promotion de l’entrepreneuriat. À travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes guinéens qui seront accompagnés.

Maciré Camara 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.