Ismaël Condé arrêté pour son ‘’appel à prendre les armes’’

Print Friendly, PDF & Email

Ismaël Condé, membre du Bureau exécutif de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et devenu célèbre pour son soutien à un changement de constitution en Guinée a été mis aux arrêts hier à Mafanco, en banlieue de Conakry.

Selon nos confrères de Guinée7, cet ex-inconditionnel du RPG a été envoyé au cachot pour avoir fait un appel à prendre les armes contre le président Alpha Condé sur son compte Facebook. Un post qu’il supprimera finalement avant de s’envoler pour Paris.

« Il est interpellé sur la base d’un mandat d’arrêt du 21/08/2020. Il été conduit à la maison d’arrêt pour dépôt. Juste après la publication de son appel à prendre les armes, il avait pris l’avion pour Paris. Nous avons attendu son retour pour l’interpeller », dit une source policière; citée par Guinée7.com.

Récemment, il avait été arrêté suite à une plainte portée par la société Étoile émergente de Guinée qui l’accuserait d’escroquerie et d’abus de confiance.

Vice-maire de Matam au compte du RPG, Ismaël Condé a commencé ses diatribes enflammées contre son ex-parti et le régime quand il a été refusé sur la liste à la députation.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.