Jean-Marc Telliano ouvre son cœur à Mediaguinee : ‘’pour respecter le genre, j’ai cédé ma place aux femmes’’ (copie)

Print Friendly, PDF & Email

Le leader du Rassemblement pour le développement intégré de la Guinée (RDIG), Jean-Marc Telliano a décidé de ne pas siéger à l’Assemblée nationale et de faire la passe aux femmes. Les mots sont de lui. Contacté, l’ancien ministre de l’Agriculture a dit tout sur sa démission…

Mediaguinee : Nous avons appris que vous avez démissionné de l’assemblée nationale. Vous confirmez l’information ?

Oui, c’est effectif

Pouvez-vous nous en donner les raisons, svp?

Les raisons sont très simples. Je ne veux pas que la sédentarisation soit un vain mot, la sédentarisation soit seulement que les discours. Je dois le prouver par des actes. J’ai déjà fait six ans au parlement. Donc vous savez quand vous faites déjà plus de 5 ans dans une institution, ça ne devient pas sérieux. J’ai des braves femmes au sein de mon parti qui se sont battues plus que moi, c’est vrai je suis à la tête du parti. Mais les jeunes et les femmes se sont battus. Donc il faudrait leur retourner l’ascenseur. C’est pourquoi, je me suis désisté en faveur de madame Sata Diakité [son épouse] qui a fait six mois de campagne à l’intérieur qu’un homme même n’a pas pu faire. Donc la deuxième personne qui est sur la liste c’est une autre femme. Donc l’honneur aux femmes. Malgré tout ce qui se dit, à l’Assemblée il y’a l’argent, c’est ceci, cela. Nous, ce n’est pas ce que nous regardons, c’est l’honneur. Pour respecter le genre, j’ai cédé ma place aux femmes.

Selon certaines informations, vous démissionnez parce que vous n’avez pas été retenu dans le bureau de l’assemblée nationale ?

Non, je n’ai jamais voulu être dans le bureau. Si je voulais être dans le bureau, j’allais être dans le bureau. Mais j’ai déposé ma lettre de démission depuis le 05 de ce mois, l’Assemblée nationale n’était même pas constituée.

DESITEMENT SUITE

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.