Connect with us

Societé

Jeunesse : le ministre Mouctar Diallo lance le projet ‘’nouvelles routes de l’emploi en Guinée’’

Published

on

En collaboration avec l’Entrepreneuriat responsable et solidaire (ERS), le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, Mouctar Diallo a procédé vendredi au lancement officiel du projet “nouvelles routes de l’emploi en Guinée” à l’occasion de la célébration de la journée africaine de la jeunesse à Conakry. Un projet qui a pour but d’améliorer l’employabilité des jeunes et des femmes.

Dans son allocution, le ministre Mouctar Diallo a rappelé que “ce projet nouvelles routes de l’emploi initié par l’entreprise entrepreneuriat responsable solidaire en collaboration avec les ministères en charge de la jeunesse, de la formation professionnelle et des investissements, ainsi que du secteur privé guinéen vise tout d’abord à promouvoir les secteurs d’activités et les métiers en valorisant ceux qui les pratiquent et portent au quotidien le résultat “emploi partagé” afin de remonter cette chaine de valeur jusqu’au niveau des entreprises, des institutions et des Etats. Il permet aussi de mesurer et de cartographier une chaine d’intelligence professionnelle des jeunes et des femmes prioritairement pour mettre au service de la formation et de la croissance des entreprises“.

Les nouvelles routes de l’emploi constituent un vaste programme humaniste de coopération sociétale au service de l’emploi et du mieux vivre ensemble, a dit le ministre de la jeunesse.

“Le projet constitue une réponse constructive et complémentaire au plus vaste programme d’investissement existant lancé par la Chine “les nouvelles routes de la soie”. Donc c’est pour nous la Guinée une fierté d’accueillir cet important programme après la France, la Chine et le Maroc”, ajoute-t-il.

Plus loin, d’indiquer que la construction de cette initiative, à partir de la Guinée fera émerger “j’en suis sûr, dès les premières fondations du programme, une chaine de valeur compétences “métier emploi” existence et immédiatement opérationnelle”.

D’après Florence Lacave, la fondatrice de ce programme Entrepreneuriat responsable et solidaire (ERS) qui a déjà en son sein 1.000 citoyens guinéens, “le choix de la Guinée pour la construction des nouvelles routes de l’emploi et l’entrepreneuriat responsable et solidaire s’explique par la vitalité, la diversité de son tissu économique de proximité et du poids que représentent les jeunes et femmes en termes volumique. Sans pour autant ignorer l’excellence des filières sectorielles et l’efficacité en termes de création d’emplois pour les nouvelles générations et futures“.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités