JO de Tokyo : la Guinée s’est-elle retirée à cause d’1 milliard 400 millions gnf?

Print Friendly, PDF & Email

La Guinée fait désormais compagnie à la Corée du Nord. La Guinée, contre toute attente, a renoncé à participer aux Jeux olympiques de Tokyo qui s’ouvrent officiellement ce vendredi. Le gouvernement a brandi la Covid-19. Alors que des sources généralement bien informées parlent de surfacturation.

Ce jeudi, dans l’émission Mirador de Fim fm, Ben Daouda Nassoko, secrétaire général du Comité national olympique (CNO) a regretté cette décision du gouvernement guinéen.

Pour lui, sur les 206 nations attendues, seules la Guinée et la Corée du Nord seront absentes. Plus loin, il révèle que le budget concocté par le CNO est d’1 milliard 400 millions francs guinéens (plus de 120 mille euros). Indiquant que le ministre d’État Bantama Sow avait promis lundi dernier de prendre la tête de la délégation.

M. Nassoko a également informé que les hôtels pour les cinq athlètes dont Fatoumata Yarie Camara et l’encadrement sont déjà réservés.

Autre pilule difficile à avaler, M. Nassoko martèle que le CIO qui aurait été informé par voie de presse pourrait sanctionner la Guinée pour s’être retirée de façon impromptue.

Christine Kamano

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.