Journée internationale de l’enseignant, à Coyah : ”jamais une société performante, sans les enseignants’’ (préfet)

Print Friendly, PDF & Email

La journée mondiale des enseignants est une journée internationale célébrée le 5 octobre de chaque année et ayant pour but de sensibiliser à l’importance et au rôle des enseignants dans le système éducatif, tout en examinant la qualité du travail des formateurs dans le monde. C’est dans ce cadre que les enseignants de Coyah, à travers la Direction Préfectorale de l’éducation, ont célébré ce Lundi 5 octobre 2020, la journée des enseignants venus des 8 délégations scolaires de l’enseignement élémentaires (DSEE) de la préfecture de Coyah.

Pour la circonstance, la directrice Préfectorale de l’éducation, Madame Diop née Fatoumata Kémoko Traoré précise : « Cette journée est uniquement consacrée pour honorer et magnifier l’enseignant. Elle est destinée à reconnaître leur important rôle dans le développement socioéconomique du pays. La fête des Enseignants est un évènement purement participatif qui permet à chacun de témoigner librement de ses expériences positives d’apprentissage. À cette heureuse occasion, l’honneur est pour moi, au nom de tous les enseignants de Coyah de faire un témoignage de reconnaissance à l’endroit de nos partenaires techniques et financiers pour leurs appuis, mais surtout à l’endroit de notre cher Président le Professeur Alpha Condé, pour l’attention qu’il ne cesse d’accorder au système éducatif guinéen. »

S’adressant aux enseignants, le préfet Aziz Diop souligne : « Il n’y aura jamais une société performante, compétente, sans les enseignants et sans les enseignants pas de progrès technologiques, pas de progrès en matière de renforcement des ressources humaines. En cette période électorale, soutenons la continuité du Professeur Alpha Condé pour que la condition de vie des enseignants s’améliore. »

Pour magnifier leur présence lors de cette célébration de la journée de l’enseignant, le représentant des établissements privés, Souleymane Touba Sylla n’a pas manqué de faire quelques recommandations.

« Malgré les efforts consentis des autorités éducatives en faveur des écoles privées, nous sollicitons de la direction Préfectorale de l’éducation de Coyah, du département du MENA et du gouvernement du Professeur Alpha Condé quelques améliorations de nos conditions de travail, à savoir : assurer en permanence la formation pédagogique des enseignants du privé; doter les écoles privées de manuels scolaires au même titre que le public, car il s’agit de la formation des enfants de Guinée et venir en appui aux fondateurs d’écoles privées à travers des subventions pour leur permettre de prendre en charge efficacement leurs employés 12 mois sur 12… », dit-il.

Abdoulaye Camara, directeur national adjoint de l’enseignement supérieur, représentant du Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation à cette fête s’exprime en ces termes : « Au nom de mon département, je dis bravo aux enseignants de Guinée et bravo aux enseignants de Coyah. Bravo à vous, parce que malgré les grèves, malgré la pandémie de Covid-19, nous avons pu sauver l’année scolaire 2019-2020. Cela s’est traduit par l’organisation des examens et ont abouti à des résultats remarquables. Je ne saurais terminer sans louer les efforts du premier enseignant de Guinée, le Professeur Alpha Condé et de son gouvernement pour tous les efforts consentis pour la qualification du système éducatif et sans oublier le travail abattu de nos partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent, qu’ils trouvent ici leurs remerciements. »

À rappeler, que c’est depuis le 5 octobre 1994 que les enseignants célèbrent l’anniversaire de la signature de la reconnaissance de l’OIT et l’UNESCO, concernant la condition du personnel enseignant. 

Mamadou Kalidou Diallo, correspondant à Coyah

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.