Journée mondiale des handicapés, à Kindia : “on n’est pas considérés par les autorités”

Print Friendly, PDF & Email

La journée internationale des personnes handicapées prévue pour ce jeudi 3 décembre 2020 n’a pas été célébrée dans la commune urbaine de Kindia. Les personnes en situation de mobilité réduite se disent être en difficulté financière pour organiser un évènement à l’occasion de cette fête.

A l’image de l’année dernière, les handicapés de Kindia n’ont rien organisé cette année à l’occasion de leur fête internationale. Le secrétaire général de l’association guinéenne pour la formation et la réinsertion sociale des personnes handicapées de Kindia, Aboubacar Momo Camara parle d’un manque de moyens dû au nouveau Coronavirus.

« Nous sommes là avec cette pandémie qui a secoué le monde. Elle  nous a empêchés d’organiser une festivité à l’occasion de cette fête qui est très importante pour nous. Depuis la démolition de notre centre de formation et de réinsertion, il y a de cela à peu près deux ans, nous avons du mal à gagner de l’argent. Donc c’est  tout cela qui a fait que nous n’avons pas organisé quelque chose cette année. Nous n’avons pas eu quelqu’un aussi pour nous accompagner c’est pourquoi nous avons décidé de rester comme ça », explique-t-il. 

Selon Fodé Bakary Camara, le président des handicapés de Kindia, les autorités préfectorales ne leur accordent aucune considération.

« L’autorité de Kindia n’a pas de considération pour nous les personnes handicapées. Si c’est la journée des autres personnes, on voit l’effort qu’elle fournit. Depuis l’approche de cette fête, personne n’est venue nous demander de notre situation et pourtant c’est un jour important pour nous. Si on avait les moyens, on allait faire quelque chose, inviter ces mêmes autorités pour qu’elles comprennent ce que nous vivons mais très malheureusement, nous n’avons pas les moyens. Donc cette fête passera comme ça sans rien », dira-t-il

Depuis 1992, la journée internationale des personnes handicapées est célébrée le 3 décembre de chaque année à travers le monde. Elle vise à promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées dans toutes les sphères de la société et du développement mais aussi d’accroître la sensibilisation à leur situation particulière dans tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.