Journée ville morte, ce lundi : comment va l’autoroute Le Prince, fief de l’opposition…

Print Friendly, PDF & Email

L’appel lancé, ce lundi pour une journée ville morte par l’union des forces démocratiques de Guinée, (UFDG) et l’ANAD pour protester contre les résultats de la présidence qui ont donné Alpha Condé vainqueur avec 59,50% n’a pas connu d’affluence.

 Très tôt ce matin, la circulation est restée fluide sur l’autoroute le prince de Sonfonia au grand rondpoint de Bambéto en passant par la T5.  A la cité, quelques boutiques sont ouvertes et quant aux grands magasins, ils sont fermés. De Cosa au grand rond-point de Bambéto, toutes les boutiques et magasins sont également closes. Au grand marché de Koloma, les femmes étalagistes vaquent à leurs affaires. Sauf que l’ambiance n’est pas là. Et à chaque carrefour de l’axe, on constate la forte présence des pick-ups de la police et de la gendarmerie.

À la station de Bambéto, on constate la présence de plusieurs pick-ups de la police et gendarmerie. 

Aux environs de 9 heures 20minutes, les jeunes manifestants ont commencé a érigé des barricades au niveau Bambéto où les forces de l’ordre sont vite intervenus en utilisant des gaz lacrymogènes pour les disperser. Une situation qui a poussé les voitures à rebrousser chemin. Au moment où nous quittions les lieux, la circulation a repris.

Rachidatou Bah (stagiaire) 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.