Connect with us

Politique

Justice : Abdourahmane Sano et Cie obtiennent une mise en liberté

Published

on

Le coordinateur national du Front national pour la défense de la démocratie (FNDC) Abdourahmane Sano et Cie ont obtenu une mise en liberté.

Le juge Mangadouba Sow a ordonné leur mise en liberté et renvoyé l’affaire au 5 décembre prochain pour la suite des débats.

Aussi faut-il noter qu’Abdourahmane Sano, Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo et Cie sont poursuivis pour “manœuvre et acte de nature à compromettre la sécurité publique et occasionner des troubles graves à l’ordre public” et ont été condamnés à de lourdes peines en octobre dernier. L’artiste et politique Elie Kamano et le général de l’UFR Badra Koné ont aussi obtenu la liberté provisoire.

Elisa CAMARA

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités