Justice :  Joachim Baba Millimono reste en prison, tranche le ministre Cheick Sako

Print Friendly, PDF & Email

Le commissaire frondeur de la Haute autorité de la communication (HAC) purge sa peine à la maison centrale. Joachim Baba Millimono qui a été condamné à six mois de prison ferme a fini par être retrouvé par la justice. Interpellé par un journaliste sur cette affaire qui avait fait beaucoup de bruit à Conakry, le ministre d’Etat de la justice a tenu à apporter des précisions : « Monsieur Joachim Baba Millimono a été condamné pour faux et usage du faux, il a menti sur son âge et sur son diplôme pour venir à la HAC, et il était sous le coup d’un mandat d’arrêt, aujourd’hui il est en train de purger sa peine à la maison centrale », a-t-il précisé tout en ajoutant que le conflit qui secoue cet organe régulateur des médias ne l’intéresse pas.

 ”Le président de l’INDH (institution nationale des droits humains) m’a interpellé sur cette affaire.  J’aurais souhaité qu’il m’interpelle en me posant des questions. Mais il a eu un jugement de valeur en disant qu’il (Joachim) est en détention illégale…On lui a répondu tout simplement, Ce conflit à la HAC ne nous regarde pas. Moi, ceux qui m’intéresse, c’est quand il y a violation de la loi. Et quand on viole la loi, les magistrats sont là pour faire la faire appliquer pour tout le monde »,  a rappelé le ministre lors d’une conférence qu’il a animé ce vendredi à Conakry.

Thierno Sadou Diallo

(+224) 626 65 65 39

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.