Connect with us

Societé

Justice : un collectif d’avocats dénonce la « détention illégale » de l’homme d’affaires Alimou Barry

Grave accusation d’un collectif d’avocats contre la justice guinéenne. Au cours d’une conférence qu’il a animée ce jeudi à Conakry, ce collectif qui défend les intérêts de l’homme d’affaires Mamadou Alimou Barry, arrêté le 19 avril dernier, accuse la justice de violer les droits de la défense dans cette affaire.

Pour Me Sékou Koundiano, un des avocats du collectif, ils n’arrivent plus à communiquer avec leur client depuis un bon moment.

« Notre client a été arrêté à la date 19 avril 2019 à 17 heures, aux alentours de Simbaya gare en compagnie d’un de ses amis qu’il déposait à son domicile. Il a été intercepté par les éléments de la police, ils l’ont conduit dans les locaux disciplinaires du commissariat des chemins de fer de la gare de Conakry. De ce commissariat, il a été transféré à la direction de la police judiciaire, de là-bas, ils l’ont conduit au commissariat central de police de Mafanco où j’ai eu l’occasion de le rencontrer et d’échanger un tout petit moment avec lui et depuis, on arrive plus à pouvoir communiquer avec ce client. Ça, ça nous semble extraordinaire dans notre pays car nous avons estimé que nous avons dépassé cette étape-là dans notre vie politique », a expliqué cet avocat.

L’ancien ministre de la Sécurité Me Abdoul Kabèlè Camara, qui est aussi membre de ce collectif, a dénoncé une violation des dispositions du code de procédure pénale. Pour lui, leur client est détenu depuis 3 semaines, un délai qui dépasse largement les délais de garde à vue.

« Mamadou Alimou Barry est détenu illégalement depuis trois semaines et on ne sait où. L’heure est grave pour tous les citoyens guinéens, parce que nous nous souvenons encore du premier régime et son cortège de morts, d’arrestations illégales et arbitraires, de jugements expéditifs. Nous nous souvenons encore du deuxième régime où des citoyens ont été arrêtés arbitrairement, nous nous souvenons encore du temps où celui qui est au pouvoir aujourd’hui avait été interpellé et nous nous sommes levés à l’époque pour dire non à l’injustice. Mamadou Alimou Barry a donc été arrêté dans les conditions que je viens de d’écrire, parce que les dispositions légales du code de procédure pénale qui sont d’ordre public, ont été violées dans tous les sens. Comment peut-on expliquer que de telles pratiques sont encore commises dans notre pays ? Ça fait 3 semaines que Mamadou Alimou Barry est dans les mains de la police et selon les dernières informations, il se trouverait à la CMIS (compagnie mobile d’intervention et de sécurité) de Bambéto et chose grave, on a fait croire à ses avocats qu’il aurait été confié par un service à la CMIS. Est-ce que la CMIS a pour vocation de garder des prisonniers dans ses locaux à plus forte raison de les arrêter ? », a-t-il dénoncé.

Selon ces mêmes avocats, le procureur général près la cour d’appel de Conakry et le ministre de la justice ont été saisis de l’affaire mais ces derniers n’ont pour le moment pas réagi.

Thierno Sadou Diallo

+224 626 65 65 39

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités

Suivez-moi sur Facebook