Kabinet Cissé, président Ceni : ‘’toutes les mesures ont été prises pour empêcher l’inscription des mineurs”

Print Friendly, PDF & Email

Face à la presse, mardi 4 août 2020 pour annoncer les principales activités réalisées par son institution concernant l’organisation de la présidentielle du 18 octobre prochain, le président de la commission électorale nationale indépendante (Céni), Kabinet  Cissé a laissé entendre que lors de la révision exceptionnelle des listes électorales qui a pris fin ce dimanche 3 août 2020, toutes les mesures avaient été prises pour empêcher l’enrôlement des mineurs  sur le fichier comme les précédents recensements.

« Vous vous souviendrez que la CENI avait été indexée pour avoir inscrit les mineurs sur son fichier. Nous, nous n’avons pas encouragé quelqu’un d’inscrire les mineurs. Il s’agit aussi de nos compatriotes qui font le travail. Nous avons défini les règles. Et cette fois-ci nous avons pris deux mesures importantes pour lutter contre cette pratique, mais il est important que notre institution montre sa ferme détermination à lutter contre ces mauvaises pratiques qui discréditent notre processus. Et pour ça, bien avant la descente des acteurs sur le terrain, nous avons adressé un courrier au Ministre de l’administration du territoire pour l’informer du déroulement des opérations mais également lui dire que nous invitons de faire-part à ses services compétents toutes les mesures pour lutter contre l’inscription des mineurs. Autrement dit mettre en garde les préfets, sous-préfets. Pour nous, à la lumière de ces activités, on peut donc déjà se féliciter de cet élan et dire que c’est rassurant pour nous, tout en améliorant ce qui doit être amélioré pour que nous puissions nous avancer vers la tenue des élections inclusives, apaisées et libres », a dit en substance, le président de la Céni, Kabinet Cissé.

Elisa Camara et Mohamed Cissé 

+224654957322

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.