Kalémodou Yansané de l’UFDG accuse : ‘’en 2013, ils ont volé 50.000 cartes d’électeurs à Matoto’’

Print Friendly, PDF & Email

C’est une grave accusation que vient de faire le candidat UFDG à la commune de Matoto au compte des élections locales de février 2018.

Selon Kalémodou Yansané, lors des législatives de 2013, plus de 50.000 cartes électeurs ont été volées pour empêcher des militants de l’opposition de voter.

« Le jour des élections, je vous demande de voter les premiers, après la prière, aller directement aux bureaux de vote. Aujourd’hui, l’assemblée n’est pas pleine parce que les jeunes sont en train de faire du porte-à-porte pour sensibiliser. En 2013, ils ont volé plus de 50.000 cartes électorales, des cartes des personnes qui portent les noms de Barry, de Diallo, de Sow. Ça c’est seulement à Matoto, seulement à Ratoma, c’est beaucoup plus. Donc, il faut que chacun se batte pour avoir la carte électorale même si vous êtes à Lansanaya, le seul jour-là, sacrifiez-vous pour le parti pour aller voter. C’est le conseil que je vous donne », a dit le vice-président du principal parti de l’opposition sans préciser qui avait volé ces cartes électorales.

Le 4 février prochain, les Guinéens se rendront aux urnes pour élire les conseillers dans les communes urbaines et rurales. Ces élections locales sans cesses reportées se tiennent 12 années après celles de 2005.

Thierno Sadou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.