Kalémodou Yansané, VP/UFDG : ‘’le dossier de Kaporo-rails n’est pas une affaire politique’’

Print Friendly, PDF & Email

Le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est contre la politisation du déguerpissement des occupants du centre directionnel de Koloma.

Kalémodou Yansané qui présidait ce samedi 23 février l’Assemblée générale hebdomadaire de son parti, a précisé que ce dossier n’est pas une affaire politique mais plutôt juridique.

« Le dossier de Kaporo-rails n’est pas une affaire politique, c’est une affaire juridique. Lorsqu’une personne a occupé un lieu durant plus de 30 ans, il a tous les papiers délivrés par l’État, si vous voulez la déplacer, il y a un minimum de respect qu’on doit lui accorder. Des pauvres personnes qui occupent ces lieux et qui sont munis de documents officiels, délivrés par le Ministère en charge des domaines, on vient un beau matin, avec des jeeps de gendarmes, avec des grues pour casser les maisons. Ce n’est pas acceptable », a rouspété Kalémodou Yansané

Par ailleurs, il a laissé entendre que l’opposition se réunira la semaine prochaine pour apporter un appui à ces citoyens qui sont en train d’être déguerpis par l’État.

« C’est vrai que Kaporo-rail est l’un des bastions de l’UFDG, mais l’affaire de Kaporo-rails n’est pas une affaire politique, c’est une affaire humaine, une affaire juridique. C’est pourquoi l’opposition se réunira lundi [prochain] pour apporter son appui juridique à ces pauvres citoyens qui sont en train d’être brutalisés », a ajouté le vice-président de l’UFDG.

Cette semaine, le Ministère de la Ville et de l’aménagement du territoire a entamé une vaste opération de déguerpissement au quartier Kaporo-rails. Mêmes si le domaine appartient à l’Etat, mais plusieurs observateurs estiment que l’Etat en fait de trop en n’indemnisant pas ceux qui ont fait plus de 30 sur les lieux.

Thierno Sadou Diallo

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.