Kankan : 3 mois après le vol de sa moto, un vendeur d’engin épingle son voleur

Print Friendly, PDF & Email

Le phénomène de vol refait surface dans la ville d’Elhadj Cheick Fantamady Chérif. Ce cas est celui d’un vendeur de moto qui, par confiance, aurait donné sa moto à un de ses fidèles clients qui devait l’essayer et l’acheter après si la moto lui convenait. Mais à la surprise générale, celui-ci a pris la poudre d’escampette avec l’engin, comme l’explique le propriétaire :

« C’est un de mes bons clients, il venait chaque fois acheter des motos avec moi ici. Un jour il est venu et m’a dit qu’il veut une moto, comme moi je n’avais pas de moto disponible en vente j’ai appelé mon petit qui voulait vendre sa moto, ce dernier a envoyé sa moto je la lui ai donné pour qu’il parte l’essayer afin de voir si ça lui convenait bien, mais après 4 heures il n’est pas revenu, je l’ai appelé mais son téléphone était éteint, c’est la nuit à 21 heures que j’ai réussi à l’avoir il m’a dit qu’il enverra la moto le lendemain à 11h. Le lendemain j’ai attendu jusqu’à 13h mais il n’est pas venu », a-t-il expliqué.

Selon Aly Condé, c’est le dimanche dernier qu’il a mis main sur son voleur, ce, trois (3) mois après que celui ait pris la fuite avec sa moto :

« Ce dimanche, soit trois mois après le vol de ma moto, j’ai quitté mon lieu de travail le matin pour aller acheter mon petit déjeuner au rond-point « Komarala loisirs ». En cours je l’ai vu assis dans un bar café. Du coup je me arrêté et je lui ai adressé la parole en disant  » c’est toi ça ? », sur place ma moto était garée, il m’a donc lancé la clé de la moto en me disant que si j’ai vu ma moto que c’est fini, moi aussi je lui ai dit qu’il n’ira nulle part, il a essayé de fuir mais j’ai contacté mon grand frère et ses amis qui sont venus, on l’a attrapé et bastonné. »

Le présumé voleur a été conduit au commissariat central de police de Kankan

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.