Kankan : à cause de 200 mille fg, il tue son collègue à l’aide d’un chevron…

Print Friendly, PDF & Email

Un maître-maçon a rendu l’âme dans la nuit du vendredi 25 à samedi 26 janvier à l’hôpital régional de Kankan. François Loua, c’est son nom, a reçu au niveau de la nuque le dimanche dernier de la part d’un de ses collègues de travail à cause de 200 mille francs guinéens.

Selon des sources, la victime aurait donné un contrat de crépissage d’une valeur de 200 mille francs à son bourreau qui n’aurait pas honoré son engagement. Après de longues disputes entre son ami Sékou Traoré et lui, ce dernier pour se venger aurait préféré se servir d’un chevron qui contenait une pointe pour mettre fin à leur dispute.

Admis d’urgence à l’hôpital régional de Kankan le même jour, le jeune François a succombé de ses blessures dans la nuit du vendredi 25 à samedi 26 janvier.

Attristés par ce cas de meurtre, les parents, amis et collaborateur ont pris d’assaut dans la journée de ce vendredi la mairie de Kankan avec le corps de la victime pour demander aux autorités préfectorales et communales de faire toute la lumière sur ce cas de meurtre de leur ami.

Après de longue sensibilisation de la part Jean Edouard Sagno président de la coordination forestière à Kankan et de Jérôme Haba l’oncle du défunt les jeunes mécontents ont repris leur corps afin de procéder à son enterrement.

Agé de 27 ans, François Loua est parti à jamais laissant derrière lui une veuve et deux filles et le présumé coupable lui se trouverait actuellement à la prison civile de Kankan en attendant que lumière soit faite sur ce drame.

Vous aurez plus de précision dans ces extraits sonores de Jean Edouard Sagno président de la coordination forestière à Kankan et de Gérôme Haba l’oncle du défunt.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

(+224) 622-16-07-20

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.