Kankan : activité culturelle pour la paix et la cohésion sociale

Print Friendly, PDF & Email

Une activité cultuelle avec pour thème ‘’ La diversité culturelle et ethnique facteur d’unité et de développement ‘’ a regroupé dans la soirée du vendredi 23 février 6 quartiers réputés comme foyers de tension sur les 27 que compose la commune urbaine de Kankan. C’est la maison des jeunes ‘’Batomba‘’ qui a servi de cadre à cet événement ‘’cent pour cent jeunes ‘’qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de cohésion culturelle pour la paix et la prospérité du Réseau Ouest-Africain pour l’Edification de la Paix (Wanep-Guinée) en collaboration avec l’organisation catholique pour la promotion humaine (OCPH) et Catholic-Relief-Service (C.R.S) avec un appui financier de l’USAID.

Selon Jonas Kamano ,le directeur de programme de Wanep-Guinée et chargé de projet de cohésion culturelle pour la paix et la prospérité (2C2P) à Kankan « l’objectif de cette activité, c’est qu’il était question de choisir un certain nombre jeunes dans 6 quartiers considérés comme les plus chauds pour former des troupes afin de pouvoir passer des messages de paix pour dire aux jeunes que l’avenir leur appartient et que de continuer à se former et de ne pas céder à la tentations des politiques et de comprendre que kissi, maninka soussou , peulh, ils sont tous frères et sœurs ».

Sur le podium les différentes troupes humoristes représentant les différents quartiers en concurrence notamment Kankan Coura, Energie, Briqueterie, Farako1 et Banankoroda, ont prôné toutes, au cours de leurs prestations des messages allant dans le sens de la culture de l’amour, de la paix, d’entente et de l’unité nationale.

Après plus de 2 h de démonstration des belligérants sur scène, les membres du jury ont fait leur délibération dans laquelle les première et deuxième places ont été respectivement occupées par les troupes des quartiers Farako1 et Banankoroda qui vont discuter très prochainement la finale.

A cet effet chacune des cinq troupes en compétions a reçu une enveloppe financière d’un million de francs guinéens pour leur participation.

Au sortir de la salle le directeur préfectoral de la jeune de Kankan a laissé entendre ses sentiments « c’est un sentiment de satisfaction et de joie qui m’anime ce soir , en ce sens que ce sont les jeunes qui sont venus véhiculer les messages de paix b de cohésion sociale et de l’unité nationale à leurs confrères par ce qu’on est pas savoir aujourd’hui que c’est les jeunes qui sont manipulés par les politiques et si cette jeunesse prend conscience d’elle-même cela ne pourrait que nous renforcer dans notre lutte donc nous remercions les initiateurs de cette activité ».

A rappeler que la mise en exécution de cette activité a été rendue possible grâce aux jeunes ambassadeurs de la paix appuyés par les animateurs sous la supervision du chargé de projet au niveau de Wanep-Guinée

Après l’étape de Kankan dans la soirée du vendredi, l’équipe a mis le cap sur Siguiri ce samedi où devait se tenir la même activité.

Alpha Oumar Koïta, correspondant à Kankan

(+224) 622-16-07-20

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.