Kankan : destruction de la mosquée de l’imam Nanfo Diaby, son épouse témoigne…

Print Friendly, PDF & Email

A Kankan, capitale de la Haute Guinée et 2è ville de Guinée, la tension ne retombe toujours pas. Des “maîtres coraniques” sont accusés d’avoir attaqué lundi la mosquée de Karamo Nanfo Ismaïla Diaby, l’imam qui conduit la prière en maninka.

Le saccage a eu lieu pendant que le célèbre prédicateur musulman était entendu au gouvernorat de Kankan par les autorités et les ligues islamiques communale, préfectorale et régionale sur ses motivations de prier en langue maninka.Kadiatou Sangaré, 3ème épouse du chroniqueur, témoigne…

Malick Sangaré, correspondant à Kankan 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.