Kankan : inauguration du marché de Bordo, un véritable ouf de soulagement pour les citoyens

Exif_JPEG_420

C’est avec des pas de danse bien rythmés au son de la musique, que les femmes du quartier Bordo ont accueilli leur nouveau marché. Malgré que les travaux de construction dudit marché étaient arrivés à terme depuis plus d’une année, les citoyens peinaient encore à y avoir accès. C’est finalement hier dimanche 15 janvier 2023 que les autorités communales ont procédé à l’inauguration de ce bijou infrastructurel offert à la commune urbaine de Kankan par le Pr Alpha Condé. Antoine Dogbo Guilavogui est l’administrateur dudit marché : « C’est au moment de la fête d’indépendance que les travaux de ce marché ont commencé, aujourd’hui c’est un ouf de soulagement pour les populations de ce quartier », s’exclame-t-il.

Pour leurs courses du quotidien, les femmes du quartier Bordo situé en périphérie de la commune urbaine de Kankan, dépensaient jusqu’à 15 000Fg pour se rendre dans les marchés Dibida et Sogbè au centre-ville. Avec l’ouverture de ce centre de négoce composé de 40 boutiques, de deux grands hangars contenant 308 places et de 103 places de conteneurs, leur calvaire est terminé. Fanta KABA :

« Nous sommes vraiment contentes aujourd’hui de l’ouverture de notre marché, on n’aura plus besoin d’aller en ville pour acheter nos condiments. Nos maris étaient obligés d’ajouter le transport sur la dépense parce que le marché est loin de nous, mais tout ça c’est fini maintenant. Nous remercions le maire, le préfet, le gouvernement et le colonel Mamadi Doumbouya d’avoir pensé à nous. » 

Les responsables du marché comptent s’impliquer à fond pour que la beauté des infrastructures perdure, rassure l’administrateur :

« Je promets à la population de Kankan que le marché de Bordo sera un marché moderne, ça sera l’exemple de toute la ville de Kankan, nous avons mis les bouchées doubles pour que le marché puisse fonctionner dans les normes. Ce que nous dirons à la population de Bordo, c’est qu’il n’y a pas de place à l’extérieur mais tout le monde aura sa place à l’intérieur, et quiconque blaguera avec la vie chère nous ne serons pas d’accord avec lui, tu iras dans un autre marché mais pas celui de Bordo », a dit Antoine Dogbo Guilavogui.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.