Kankan : interdit de reconstruire sa mosquée, Nanfo Diaby va saisir la Cour suprême

Print Friendly, PDF & Email

D’après une note administrative –manuscrite- en date du 03 novembre 2020 dont Mediaguinée détient une copie-, signée du maire de la commune urbaine de Kankan, 2è ville du pays, il est demandé à Karamo Nanfo Ismaël Diaby d’arrêter les travaux de reconstruction de sa mosquée, sise au quartier Bordo, à Kankan pour ‘’la quiétude dans la cité’’.

L’on se rappelle que cette mosquée avait été détruite par des personnes opposées à la prière musulmane en langue nationale maninka quand l’imam Nanfo avait été arrêté par le préfet de Kankan lors d’une procédure extrajudiciaire qui avait défrayé la chronique. Nanfo avait lancé les travaux de reconstruction de sa mosquée.

Nanfo Ismaël Diaby qui ne compte pas renoncer à la prière musulmane en maninka annonce prochainement une autre plainte à la cour suprême contre la sanction du secrétariat des affaires religieuses lui interdisant toute activité religieuse sur l’étendue du territoire national. Une décision d’après Nanfo, qui est contraire à la laïcité et à la liberté de culte consacrée par la constitution guinéenne. Il entend défendre ses droits citoyens devant la plus haute juridiction du pays.

La rédaction

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.